Restez connectés avec nous
Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu
©Iconsport

Autour du PSG

Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu

Dans cette revue de presse, retour sur le scandale Didier Ollé-Nicolle, suspendu pour paroles et geste déplacé envers une joueuse mais aussi le nouveau feuilleton Kylian Mbappé/Le Graët. Enfin, nous revenons sur Le Parisien de mercredi 25 mai (pas d’édition ce jeudi), où Campos et Tchouaméni font les gros titres. La révolution est en marche.

Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu

Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu

En coulisses, le PSG fait le forcing pour attirer Aurélien Tchouaméni, 24 ans. Kylian Mbappé et Luis Campos font le forcing, et même si la priorité semble être le Real Madrid, les deux joueurs se verraient bien jouer ensemble. Surement que le plan du Monégasque était de retrouver Mbappé à Madrid, mais le numéro 7 a prolongé à Paris. Tant que rien n’est signé, on se méfie de ce PSG qui est capable de tout. En-tout-cas, le club parisien connaît la valeur de Tchouaméni, d’autant que Luis Campos semble penser que c’est une excellente idée.

Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu

Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu

Si Luis Campos devrait arriver sous peu, Pochettino lui, va prendre la porte. Cela semble être inévitable désormais. C’est un vrai coup de balai qu’entreprend le PSG. Il n’y a plus de place aux doutes, les dirigeants ont compris qu’il fallait changer des choses et cela se met en place. En attendant les annonces d’Al-Khelaïfi, la nomination probable de Campos dans un rôle de conseiller sportif met déjà le feu au PSG. Fini, le Club Med dit-on au club. De quoi donner de l’espoir aux supporters qui ont appelé de leurs vœux ces innombrables changements.

Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu

Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu

On en sait un peu plus sur les changements à venir. Une dizaine de noms sont des indésirables pour la saison prochaine. Kurzawa et Dagba, qui n’ont presque pas joué cette saison, sont priés de faire leurs valises, tout comme KehrerDiallo et probablement Sergio Ramos. Au niveau des milieux de terrains, c’est le grand ménage, puisque hormis Marco Verratti, tous les autres sont en instance de départ si l’on en croit Le Parisien. 

Au niveau des attaquants, Mauro Icardi et Julian Draxler ne seront pas conservés. Il reste le cas Neymar, qui semble être poussé doucement dehors par les dirigeants parisiens, mais son cas est épineux puisqu’il reste un bon joueur capable de très belles choses même si son inconstance agace.

Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu

Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu

Pas de doute, la saison des féminines du PSG est « pourrie » par les affaires extra-sportives, l’affaire Hamraoui, la bagarre avant le match contre Lyon en Ligue des Champions et maintenant la suspension d’Ollé-Nicolle, pour « une main aux fesses » et des insultes proférées à l’encontre d’une joueuse. Les faits remontent à août 2021, mais des tweet ont fait remonter le scandale. 

Aujourd’hui suspendu, on ne devrait pas le revoir sur le banc de touche. C’est un coup dur pour le PSG et bien sûr une triste nouvelle pour la joueuse en question. Laissons faire l’enquête interne, mais quoiqu’il arrive, Ollé-Nicolle a reconnu les faits et c’est sans ambiguïté qu’il est suspendu.

Revue de presse : Paris entame sa révolution, Le Graët revient à la charge et Ollé-Nicolle suspendu

Pas sûr que Mbappé apprécie. Le Graët raconte qu’il comprend que Mbappé est agacé par des demandes incessantes venant des sponsors. Mais cela ne correspond pas à la teneur des propos du Kid de Bondy. Il a d’ailleurs rappelé et montré qu’il était pleinement impliqué en club et en sélection pour des partenariats. 

Ce qu’il demande, c’est de savoir à quelle marque il est associé. Étant lui-même une marque, il semble logique qu’il ne veuille pas s’afficher avec un sponsor qui va contre ses valeurs. Mais Le Graët semble minimiser les choses ou faire mine de ne pas comprendre. L’important, c’est que les deux ont déclaré vouloir régler cela. Mais quand on a vu la conférence de presse de Mbappé et sa pique pour le président de la FFF, pas sûr que les discussions soient aussi calmes que cela.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG