Restez connectés avec nous
Revue de presse : Ultras, Hakimi, Mbappé et Kurzawa
@Iconsport

Autour du PSG

Revue de presse : Ultras, Hakimi, Mbappé et Kurzawa

Ce vendredi 29 septembre, la presse française (sur l’aspect sportif) s’est concentrée du côté du Paris Saint-Germain sur divers sujets : l’affaire des chants considérés homophobes sert au Parisien à se demander si les Ultras en France ont pris trop de pouvoir, alors que le renouveau d’Achraf Hakimi (latéral droit de 24 ans) est souligné. L’Equipe se demande si Layvin Kurzawa (latéral gauche de 30 ans) peut avoir une nouvelle chance pendant la longue absence de Nuno Mendes (latéral gauche de 21 ans). Les deux journaux soulignent que Kylian Mbappé (attaquant de 24 ans touché à la cheville dernier) a déjà pu travailler avec ballon sur le terrain ce jeudi (comme on a pu le voir dans les images diffusées par le PSG).

Le Parisien :

Revue de presse : Ultras, Hakimi, Mbappé et Kurzawa  Revue de presse : Ultras, Hakimi, Mbappé et Kurzawa  Revue de presse : Ultras, Hakimi, Mbappé et Kurzawa

L’Equipe :

Revue de presse : Ultras, Hakimi, Mbappé et Kurzawa  Revue de presse : Ultras, Hakimi, Mbappé et Kurzawa

Les chants lors du Classico servent encore de base à des critiques et des inquiétudes, la photo utilisée par Le Parisien montrant « évidemment » les Ultras du PSG. Même si les supporters de tous les clubs sont évoqués dans l’article. Il y a bien sûr des améliorations à trouver mais il ne faudrait pas faire comme s’il n’y avait que du négatif.

Pour ce qui est de Hakimi, il est en pleine forme en ce moment alors on n’est pas surpris de voir un article sur son bonheur retrouvé avec des « proches » qui indiquent que tout lui plaît avec Luis Enrique. C’est logique de dire cela aujourd’hui, espérons surtout que ce nouvel élan, avec une meilleure utilisation de ses qualités, se confirmera dans le temps.

Kurzawa pourrait rejouer compte tenu des absences et on peut supposer qu’il n’est pas resté dans le groupe sans que le staff envisage au moins cette idée. Mais c’est loin d’être acquis. Cela dépend des préférences du coach et du travail à l’entraînement. C’est au joueur de convaincre.

Enfin, comme indiqué assez rapidement par le club, il n’y a rien de grave pour Mbappé. On devrait savoir ce vendredi s’il sera apte pour le match ce samedi à Clermont (7e journée de Ligue 1), ce n’est pas gagné. Mais on peut être sûr qu’il sera sur le terrain mercredi prochain contre Newcastle au St James’ Park (2e journée de la Ligue des Champions).

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG