Restez connectés avec nous
Riolo dézingue la direction du PSG et regrette que le club fasse trop de politique

Autour du PSG

Riolo dézingue la direction du PSG et regrette que le club fasse trop de politique

Daniel Riolo, journaliste, s’est exprimé sur RMC Sport, sur ce qu’il considère comme un frein pour l’expansion sportive du Paris Saint-Germain. Selon lui, les entraîneurs ont des conditions de travail qui sont peu propices au football de haut niveau. Il évoque Unai Emery, Carlo Ancelotti et Thomas Tuchel pour étayer ses propos, qui ont tous réussis à gagner avant ou après leurs départs du PSG.

Riolo « Tuchel a tout dit sur le PSG, de la politique »

« Il y a des bons entraîneurs, Ancelotti, £Emery et Tuchel, ce sont les conditions de travail au PSG le problème. Il y a de bons entraîneurs et joueurs qui passent, mais dans le cadre et contexte parisien il y a toujours une poignée de sable. Je n’invente rien. Il suffit d’écouter les déclarations. Les mecs parlent. Tuchel a tout dit sur le PSG, de la politique. Il n’a rien dit de différent de ce qu’on analyse. Il a confirmé. Ancelotti et Emery ont fait la même. Ils disent les choses. »

Des changements nécessaires dans le comportement global.

Bien sûr qu’il y a un problème évident. Ces dernières saisons ont montré des failles que d’autres grands clubs n’ont pas. La défaite de cette année est celle du club, comme les précédentes. L’entraîneur, si c’est compliqué, peut aussi choisir de faire comme il l’entend en mettant son départ dans la balance. Ce n’est pas la peur de perdre un emploi qui doit les inquiéter au regard des salaires. 

Il faut aussi savoir taper du poing sur la table et partir plutôt que de venir pleurer après. Les entraîneurs ont une place compliquée à Paris, mais si on regarde bien, aucun d’entre eux n’a essayé de mettre la pression en faisant ses propres choix. La direction peut tout de même se servir des échecs pour s’améliorer grandement. Fini les copinages avec les joueurs, il faut remettre le cadre et la responsabilité au cœur des discussions. 

Riolo évoque les entraîneurs parisiens qui après leurs départs ont tous gagné. Mais il faut reconnaître que Carlo Ancelotti a mal vécu les critiques lors de sa dernière saison, les dirigeants parisiens l’ont payé le prix fort. Ensuite, Emery gagne la Ligue Europa, mais le PSG ne l’a jamais joué ces dernières saisons, donc c’est difficile de juger s’il fait mieux ou non. 

Enfin, Thomas Tuchel, a gagné la Ligue des Champions, 6 mois après son départ de Paris, cela met un coup derrière la tête des dirigeants parisiens, mais le contexte est aussi très différents. Tuchel est un entraîneur qui performe lors de ses débuts avec ses clubs et généralement, cela ne finit jamais très bien. Il faut que tout le monde fasse mieux et plus souvent. 

Les dirigeants sont en échec perpétuel avec leur politique de stars, les entraîneurs viennent dans un projet incroyable mais difficile. Mais les joueurs ont des responsabilités, celle de mouiller le maillot et de se donner à 100 % à chaque instant. Pour gagner, il ne faut pas qu’une de ses arcanes soient défaillantes. On avance ensemble, on échoue ensemble.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Autour du PSG