Restez connectés avec nous
Sévérac souligne que l'OL a "révélé tout ce qui ne va pas" au PSG
©IconSport

Autour du PSG

Sévérac souligne que l’OL a « révélé tout ce qui ne va pas » au PSG

Dans le mail envoyé aux lecteurs du Parisien, Dominique Sévérac est revenu sur la victoire 1-5 du Paris Saint-Germain contre l’Olympique Lyonnais mercredi en demi-finale de la Coupe de France au Groupama Stadium mercredi soir. Le journaliste a pointé du doigt le fait que le résultat ne reflète pas bien le match et que les Parisiens ont affiché de grands défauts face aux Lyonnais.

« Il ne faut jamais s’arrêter au résultat ou uniquement au résultat. Celui obtenu hier soir à Lyon par le PSG en demi-finale de la Coupe de France est formidable. Il lui permet de disputer les deux finales de coupes nationales en 2020, ce qu’il n’était pas parvenu à réaliser en 2019 pour la première saison de Thomas Tuchel. Seulement, dans le Rhône et à une semaine exactement de son immense rendez-vous contre Dortmund en Ligue des champions, Paris n’a pas rassuré du tout. À onze contre onze, c’est l’OL qui a joué, donné la leçon, trouvé les failles dans le faux bloc parisien et révélé tout ce qui ne va pas.

Sévérac « L’animation collective a été brouillonne, avec beaucoup de déchet, et une implication suspecte. »

Pêle-mêle : Neymar, en surpoids, n’avance pas, Marquinhos peine quand il retourne en défense, Cavani est aussi transparent qu’Icardi mais il ne fait même pas de passe. L’animation collective a été brouillonne, avec beaucoup de déchet, et une implication suspecte. Il y a quand même une bonne nouvelle : Kylian Mbappé, avec son triplé, indique qu’il revient idéalement après un début d’année 2020 poussif. Mais un homme seul ne peut qualifier une équipe. Paris devra sensiblement hisser son niveau de jeu dans une semaine. »

Le constat de Sévérac est un peu exagéré, mais on peut facilement s’accorder à dire que le contenu contre Lyon n’a pas été aussi rassurant que le score. À plusieurs moments, le PSG a semblé être un peu dépassé par le rythme avec lyonnais. Notamment avec un pressing intense qui a notamment permis d’inscrire le but, mais aussi par une capacité à sortir de celui effectué par Paris. Lequel n’était pas assez rapide et coordonné pour empêcher Lyon de lancer ses joueurs rapides. Pire que ça, il y a eu des situations très dangereuses.

Forcément, avec le 8e de finale retour de la Ligue des Champions contre le Borussia Dortmund mercredi prochain, on ne peut que se dire que Paris devra absolument faire mieux. La bonne nouvelle étant que ce sera un tout autre match, avec une autre équipe et surtout cette rencontre à Lyon qui a permis de travailler. On peut penser à Neymar, qui doit jouer pour retrouver le rythme. Ce match n’a pu lui faire que du bien. En prime, Mbappé a retrouvé la pleine confiance et la bonne façon de jouer. C’est loin d’être négligeable.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG