Restez connectés avec nous
Super League - Communiqué de la Juventus, du Barça et du Real pour défendre leurs positions
©Iconsport

Autour du PSG

Super League – Communiqué de la Juventus, du Barça et du Real pour défendre leurs positions

Le projet de création d’une Super League Européenne a été lancé il y a quelques semaines, malgré les communiqués de la FIFA avec la signature des 6 confédérations et de l’UEFA afin de s’y opposer et lancer une menace : les joueurs participant à cette Super Ligue ne pourraient plus participer à leurs compétitions (en club comme équipe nationale). Sauf qu’il s’est vite « écrasé » et stagne maintenant avec seulement 3 clubs qui soutiennent encore officiellement l’idée : la Juventus Turin (qui a parlé de l’arrêt du projet, mais sans y renoncer), le Real Madrid et le FC Barcelone. Le suspense concerne désormais les sanctions. L’UEFA pourrait décider d’une suspension de 2 ans de la Ligue des Champions et de l’Europa League pour les dissidents restants. Mais le communiqué de l’UEFA ce vendredi n’a annoncé que les décisions pour les clubs sortis : Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United, Tottenham, AC Milan, Inter Milan et Atlético de Madrid. Le lendemain, les clubs fondateurs restants s’expriment.

Dans ce communiqué, les 3 clubs se plaignent notamment de pressions et de menaces reçues. Ce qui aurait poussé les 9 autres clubs à partir. Le projet est aussi de nouveau défendu, avec encore l’argument de l’envie de redonner de l’intérêt aux supporters et d’assurer une certaine sécurité financière aux clubs européens. Il est enfin souligné que la Juventus, le Real Madrid et le Barça ne veulent pas faire un forcing. Il s’agit plutôt d’avoir une discussion pour trouver la meilleure façon d’installer la compétition. Sauf que ce serait l’UEFA qui serait fermée aux discussions. Ces clubs toujours présents dans la Super League seraient tout de même prêts à envisager une autre approche.

Il est aussi bien souligné que que la Super League ne doit pas être imposée, mais mise en place s’il y a l’accord de l’UEFA. Une façon de se défendre des lourdes sanctions évoquées. Un communiqué fait pour se défendre, mais qui ne convaincra pas forcément.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG