Restez connectés avec nous
Tuchel "a un visage un peu faux" en ce moment, juge Guy Roux

Autour du PSG

Tuchel « a un visage un peu faux » en ce moment, juge Guy Roux

En positionnant Marquinhos, défenseur central et capitaine du Paris Saint-Germain de 26 ans au milieu de terrain et Danilo Pereira, milieu parisien de 29 ans en tant que défenseur, lors de la rencontre entre le PSG et le Dijon FCO (4-0, 8e journée de Ligue 1), Thomas Tuchel, entraîneur parisien, a déclenché une énorme polémique et a surtout affiché son envie de défier ses dirigeants. Sur le plateau de La Chaîne L’Equipe, Guy Roux, ancien entraîneur de l’AJ Auxerre (1961-2005), désormais consultant, est revenu sur le comportement de Thomas Tuchel.

« J’ai l’habitude de bien scruter les visages à la télévision. On pénètre dans le visage de l’homme. Et je trouve que depuis un certain temps Thomas Tuchel a un visage un peu faux. Avant il était le combattant, le malin qui avait fait un coup ou le malheureux qui avait perdu. Tout ça était sincère. Ces sentiments venaient du plus profond de lui-même.

Guy Roux « dans ces cas-là on oublie un peu le football. »

En ce moment il joue un rôle. Peut-être qu’il fait une guerre larvée, un peu diplomatique, à trois ou quatre bandes. Et dans ces cas-là on oublie un peu le football. Le football est assez compliqué comme ça, avec une guerre ça ne va pas aller loin. »

Il est certain aujourd’hui que la situation entre les dirigeants parisiens et Thomas Tuchel n’est plus possible. Si ce dernier est capable de pousser les querelles avec ses dirigeants jusqu’à ses choix dans ses compositions d’équipes, c’est que cette situation est arrivée à un point de non-retour. Une décision va devoir être prise rapidement, en tant que vice-champion d’Europe, cette équipe parisienne ne peut pas se permettre de se ridiculiser que ce soit en championnat ou en Ligue des Champions.

En disputant la première finale de Ligue des Champions de son histoire face au Bayern Munich (0-1), le 23 août dernier, le club de la capitale a réussi à effacer toutes les contres performances de ces dernières saisons. Il ne faudra pas tout gâcher aujourd’hui en s’affichant avec des querelles de voisinages qui auront forcément un impact sûr terrain. Ce problème doit très rapidement être réglé par la direction parisienne, pour ne pas que cela dure dans le temps et que cela emmène d’autres mauvaises polémiques comme cela a été le cas après cette rencontre face à Dijon. Ce n’est sans doute pas le meilleur moment pour les étranges tests alors que la Ligue des Champions est lancée (le PSG affronte l’Istanbul BB ce mercredi).

Retrouvez ci-dessous notre dernier podcast : PSG/Dijon, Tuchel, la place de Marquinhos et Istanbul/PSG.

Retrouvez ci-dessous notre interview avec Youri Djorkaeff :

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG