Restez connectés avec nous
Adrien Rabiot "a réglé" son soucis avec le club et est "satisfait" de sa saison

Club

Adrien Rabiot « a réglé » son soucis avec le club et est « satisfait » de sa saison

Début décembre, Adrien Rabiot a livré une interview à Téléfoot dans laquelle il demandait à être prêté par le Paris Saint-Germain s’il n’avait pas un « temps de jeu suffisant ». Interrogé par La Dépêche, le milieu de 20 ans affirme qu’il est content de saison et que la situation est réglée.

Son début de saison – « Je suis plutôt satisfait de ma première partie de saison. J’ai pas mal joué avant la trêve et cet enchaînement de rencontres me permet de progresser. J’estime être sur une bonne lancée… »

Rabiot a pu profiter des blessures de Verratti et Pastore pour avoir du temps et il l’a bien fait car il a marqué des points. Son entrée réussie face au Real Madrid (4e journée de Ligue des Champions), lui a permis de montré qu’il pouvait jouer même face au plus grand.

Maintenant que les deux milieux sont de retour, Rabiot reprend un rôle de remplaçant. Ce qui n’a rien de scandaleux à 20 ans. Mais il sait qu’il va rentrer en jeu régulièrement et qu’il sera titulaire quand Blanc veut faire souffler un milieu. Pour le moment, il reste compliqué de passer devant l’un des titulaires, surtout que Pastore retrouve très vite son football et postulera aussi pour ce rôle.

Sa demande de prêt début décembre – « Je ne préfère pas en parler. J’ai réglé cela avec mon club… »

S’il n’indique pas si la solution est exactement celle qu’il voulait, le cas Rabiot est visiblement réglé au PSG. Comme Laurent Blanc (entraîneur) et Nasser Al-Khelaïfi (président) n’ont jamais ouvert la porte à un départ, on peut se douter que le joueur formé au club restera. Une bonne chose pour lui, puisqu’il peut jouer dans un grand club où il a la confiance de tout le monde.

Son prêt à Toulouse lors de la saison 2013-2014 –« L’idée d’évoluer à Toulouse me plaisait car déjà je connaissais un peu la ville. Avec le recul, ce prêt était vraiment la bonne décision. Le TFC est un club familial, convivial qui fait confiance aux jeunes. Là-bas, sous les ordres d’Alain Casanova, j’ai beaucoup joué et donc progressé. Et puis cette expérience m’a permis de voir comment ça se passait ailleurs. à Paris, on est habitué à un certain confort. »

Ce prêt dans une équipe moins dominatrice que le PSG lui a permis de s’aguerrir et devenir plus fort dans les duels, qu’il perdait un peu trop malgré sa grande taille. Rabiot est de plus en plus complet. Par contre, il semble encore manqué parfois de concentration et de rigueur et doit progresser dans ce domaine, comme on a pu le voir contre Wasquehal et Lyon.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club