Restez connectés avec nous
Di Maria s'en prend à Van Gaal et remercie Laurent Blanc "Il m'a donné de la liberté"

Club

Di Maria s’en prend à Van Gaal et remercie Laurent Blanc « Il m’a donné de la liberté »

Alors qu’Angel Di Maria a presque signé au Paris Saint-Germain à l’été 2014, il a finalement joué une saison à Manchester United avant de rejoindre la capitale en 2015.

Interrogé par la BBC, il a expliqué ses problèmes avec les Mancuniens en attaquant plutôt clairement Louis Van Gaal (le coach), avant de montrer sa joie de travailler avec Laurent Blanc à Paris.

« Ce n’est pas gentil de dire certaines choses… ce n’est pas que je pouvais pas m’adapter, mais plutôt qu’ils ne m’ont pas laissé le faire. Je suis parti et l’équipe joue toujours de la même manière, elle est éliminée des compétitions européennes et loin d’être championne de Premier League. Je ne pense que c’était ma faute ou celle de mes coéquipiers.

A chaque fois que j’ai eu une opportunité, j’ai fait de mon mieux mais ça ne s’est pas passé comme je l’espérais. Donc j’ai décidé de partir, pas seulement pour être heureux, mais aussi pour gagner des titres.

Je commençais un match dans une position, le suivant dans une autre. Je marquais des buts en jouant à un poste et soudainement il était décidé que je jouerais le prochain à une autre place. Cela ne m’a pas aidé à m’adapter. C’est au coach de décider où et comment les joueurs doivent jouer, mais je pense que le joueur devrait être à l’aise dans cette position et pouvoir s’y adapter.

C’est ce que je fais au PSG et je suis très reconnaissant envers l’entraîneur. Depuis le début il a été clair quant à la position dans laquelle il voulait que je joue et il n’a jamais changé d’avis. Il m’a donné de la liberté sur le terrain, afin que j’aille ou j’en ai besoin. Je suis très heureux. »

S’il ne prononce pas son nom, la critique envoyée à Van Gaal est assez claire. D’ailleurs, il y aura assez peu de gens pour le contredire. Son départ en fin de saison est assez sûr et même plutôt attendu par les supporters.

De toute façon, à voir à quel point l’Argentin a été en difficulté à Manchester et à quelle vitesse il a montré de belles choses à Paris, on peut se poser des questions.

En tout cas, Di Maria est maintenant un joueur important du PSG. C’est une très bonne chose pour lui comme le club, notamment Laurent Blanc, qui a un bel atout dans son effectif avec le pied gauche, la vitesse et le sens du jeu du Fideo.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club