Restez connectés avec nous
Geyoro pas rancunière avec le PSG et soutien de poids pour Hamraoui
©Iconsport

Club

Geyoro pas rancunière avec le PSG et soutien de poids pour Hamraoui

Grace Geyoro, 25 ans, s’est exprimé dans une interview donnée à l’Agence France Presse. Elle est revenue sur son transfert avorté à Chelsea et assure qu’elle n’en veut pas à son club de cœur, le PSG. Enfin, elle a tenu à adresser son soutien à Kheira Hamraoui, 32 ans, qui a réintégré le groupe et s’est souvent trouvée seule depuis son agression en novembre 2021.

Geyoro « On a discuté avec la direction, aujourd’hui il n’y a pas de rancœur, non »

« Quand on sort de l’Euro en Angleterre, avec une ambiance incroyable dans le pays du football, forcément on a envie de retrouver ça. Cela a pu y contribuer mais ça n’a pas été la seule raison.

De la rancœur envers le PSG ? 

On a discuté avec la direction, aujourd’hui il n’y a pas de rancœur, non. Je suis sous contrat (jusqu’en 2024, ndlr), Paris c’est mon club de cœur, tout le monde le sait. Je devais rebondir le plus vite possible car le championnat et la Ligue des champions arrivaient très vite, j’ai réussi à le faire.

Geyoro « La vie fait bien les choses, il fallait que je tombe sur Chelsea en phase de poules »

Le premier match de la phase de poules de l’UWCL contre Chelsea ?

Je n’ai même pas eu le temps de voir le tirage qu’on m’avait déjà envoyé plusieurs messages ! C’est sûr que ça allait faire un peu parler. La vie fait bien les choses, il fallait que je tombe sur Chelsea en phase de poules, c’est comme ça (sourires). Ce sont des bons matches à jouer. »

Le mercato est fini, Geyoro est professionnelle, il n’y a pas besoin d’y revenir. La question se reposera, Paris y réfléchira deux fois l’été prochain, à un an de la fin du contrat de sa joueuse. Ils ont parié sur elle, surtout pour une saison compliquée où la joueuse aura forcément des ressources pour aider l’équipe dans ses objectifs.

D’ailleurs, le PSG va affronter Chelsea en phase de groupes de l’UEFA Women’s Champions League. C’est un signe et il faudra tout faire pour se qualifier. Les sceptiques verront que Geyoro donnera tout pour son club, en dépit de son départ avorté pour le club anglais.

Geyoro « Kheira est passée par des moments très difficiles »

« Kheira est passée par des moments très difficiles, elle avait envie de retrouver le groupe, de s’entraîner avec lui. Aujourd’hui, elle a réussi cette première étape pour elle, c’est quelque chose de bien. En tant qu’équipe, il faut qu’on reste bien concentrées sur nos objectifs. Il ne faut pas que ça vienne perturber le groupe, mais il n’y a pas forcément de risques par rapport à ça. Le plus important c’est de garder la cohésion qu’on a essayé de créer durant la préparation d’avant-saison. Comme co-capitaines, on a ce rôle-là aussi que tout se passe bien, pour elle comme pour nous. »

Enfin du soutien pour Hamraoui. Ce n’est pas trop tôt. Geyoro est une joueuse importante, elle a du poids dans le vestiaire et le voir se positionner pour sa coéquipière, victime d’une année atroce à tous points de vue, donne forcément de l’espoir.

Cela ne doit pas perturber le groupe, il faut repartir sur quelque chose de sain et le retour sur les pelouses d’entraînement collectif pour Hamraoui, fait plaisir. Les leaders du PSG féminin seront garantes de faire en sorte que tout se passe bien. Le football doit rester le cœur, Hamraoui le veut plus que tout. On n’oubliera rien, mais il est temps d’avancer et de laisser, en parallèle, la justice faire son travail.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club