Restez connectés avec nous
Hamraoui déballe tout et ca fait froid dans le dos
©Iconsport

Club

Hamraoui déballe tout et ca fait froid dans le dos

Depuis des mois, Kheira Hamraoui, milieu de 32 ans du Paris Saint-Germain féminin, vit un calvaire. Elle est revenue pour BFM TV sur ses mois qui font froid dans le dos. Elle souhaite aller de l’avant, mais se sent délaissée et mise à l’écart. Elle évoque toute sa souffrance, ses peurs et la cruauté des gens, mais aussi celle de son club.

« Quand j’ai vu cette cabale médiatique surprenante à mon encontre, j’ai compris qu’il y avait un truc louche. Je ne pouvais pas passer de victime à coupable du jour au lendemain. Il ne faut pas oublier que je me suis fait tabasser par des hommes cagoulés à coups de barre de fer et, une semaine après, on me fait passer pour la coupable.

Hamraoui « On ne peut pas s’acharner comme ça sur un être humain »

 Je suis avant tout une femme, un être humain, et on ne peut pas s’acharner comme ça sur un être humain. J’ai eu de la chance d’avoir toute ma famille et tous mes proches auprès de moi. Je sais qu’il y a des gens qui ne sont pas accompagnés et qui auraient pu avoir des idées sombres. J’ai eu de la chance d’avoir tenu tout au long de ces dix mois de calvaire.

Hamraoui « Ça fait 10 mois que je vis un calvaire »

Aujourd’hui, je ne me rends pas compte de ce qu’il se passe parce que c’est assez effrayant et à la fois ça fait mal. Ça fait 10 mois que je vis un calvaire et j’ai toujours dit que je faisais confiance à la justice. Je faisais vraiment confiance aux enquêteurs et je les remercie pour leur travail extraordinaire pendant ces longs mois d’enquête. J’avais besoin d’être éclairée sur cette affaire. C’était important pour moi et ma famille. 

Hamraoui « Je n’ai pas les mots pour décrire ce que je ressens tellement c’est cruel »

Aujourd’hui, ça fait sept semaines que je m’entraîne seul sur un terrain de foot. Je peux ne pas faire partie des plans sportifs mais aujourd’hui, je me dois de m’entraîner avec mon équipe. C’est une double peine pour moi. Je n’ai pas les mots pour décrire ce que je ressens tellement c’est cruel.

Hamraoui « Je ne me suis pas rendu compte de suite, qu’on avait donné mon numéro »

Qu’on me dise que je réintègre le groupe, bien sûr que je suis contente. Mais hier (mercredi ndlr) quand je vais voir un match de mes coéquipières (face au BK Häcken, ndlr), c’est la première fois depuis 10 mois, que je viens dans un stade, dans les tribunes où je n’avais jamais été. Je regarde le match, j’étais hyper contente et quand je vois, parce que je ne me suis pas rendu compte de suite, qu’on avait donné mon numéro (le 14, à Jackie Groenen, ndlr) […]là ma soirée a été détruite. Je n’ai pas été consulté. Je pense aujourd’hui avec l’expérience et le palmarès que j’ai, je mérite quand même un peu de respect de la part de tout le monde et principalement de mon club. »

Quelle histoire… Hamraoui a vécu l’enfer et continue de le vivre. Il n’y a pas de mots pour décrire tout cela. C’est un fait divers incroyable qu’on ne veut pas voir dans le monde du football. L’affaire n’a pas rendu son verdict, mais Hamraoui a longtemps été considérée comme la pestiférée alors que c’est elle qui a subi l’agression et les médisances de tous.

On ne le dit jamais assez, mais la compassion devrait être la base de tout, Hamraoui est même rejetée par le PSG. Qu’on se le dise, ce n’est pas possible. Qu’un transfert soit envisagé, on peut l’entendre, mais le manque de soutien, le manque de communication, le manque de compréhension, dépassent l’entendement. Ces mois ont dû être long pour cette joueuse qui a derrière elle une belle carrière.

Tout s’est brisé en quelques minutes, puis la volonté de reprendre sa vie en main a été anéantie par tout ce que les gens ont pu dire, ici et là. On espère que la justice aura le fin mot de cette histoire, il est important pour Hamraoui, sa famille de comprendre et d’avancer. Le PSG doit aussi comprendre que les joueurs/joueuses sont des êtres humains et que la considération est très importante. Espérons qu’Hamraoui puisse rejouer très vite au football et mettre tout cela derrière elle, même si cela restera gravé à jamais.

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club