Restez connectés avec nous
Kimpembe se livre sur ses sensations, la défaite contre Lille et le retour des supporters
©IconSport

Club

Kimpembe se livre sur ses sensations, la défaite contre Lille et le retour des supporters

Presnel Kimpembe, défenseur du Paris Saint-Germain de 25 ans, s’est exprimé sur le site du club. Il a évoqué ses sensations après son retour de vacances et a donné son avis sur la défaite lors du Trophée des Champions. Il veut rester positif et croit que Paris va faire une grande saison. Pour aider les Rouge et Bleu, les supporters devraient être de retour dans les stades, pour « Presko » pas de doutes, cela change tout avec la présence du public.

Kimpembe « C’est la rentrée, donc il faut forcément bien travailler physiquement »

Presnel, comment te sent-tu à l’aube de cette nouvelle saison ?

« Je me sens bien. C’est la rentrée, donc il faut forcément bien travailler physiquement. Pour l’instant, ça se passe plutôt bien. J’ai de bonnes sensations. Paris c’est mon club de cœur. C’est le club où j’ai grandi. C’est là où j’ai tout appris. J’y ai fait mes premières classes… Donc forcément, le fait de pouvoir continuer à travailler ici, c’est puissant, c’est toujours un plaisir. »

Il est toujours intéressant de regarder les états d’esprit au retour de vacances. Kimpembe semble bien et motivé. Il a d’ailleurs très vite rejoué son premier match officiel quelques jours après avoir repris. Mais si Mauricio Pochettino et son staff ont jugé qu’il était prêt, c’est avant tout car le vice-capitaine du PSG est un vrai travailleur qui ne laisse rien au hasard. De plus, rejouer avec Paris est un sentiment fort pour ce titi. Il ne boude pas son plaisir montre à quel point il est attaché à ses couleurs Rouge et Bleu. Kimpembe a l’air prêt à batailler dans toutes les compétitions, c’est important, le club aura besoin de tous ses soldats.

Kimpembe « On va donner le maximum pour bien reprendre le championnat »

Il y a eu de la décéption lors du Trophée des Champions…

« Ça fait mal parce qu’il y avait un trophée à la clé. C’était une finale et nous sommes des compétiteurs, on a envie de ramener le trophée à la maison. Mais on va rester positif. C’est le début de saison et ça fait partie aussi de la préparation. On va donner le maximum pour bien reprendre le championnat et ce déplacement à Troyes. »

Kimpembe se livre sur ses sensations, la défaite contre Lille et le retour des supporters

Ander HERRERA and Presnel KIMPEMBE of PSG during the Champions Trophy match between Lille OSC and Paris Saint Germain, at Bloomfield Stadium, Tel-Aviv, Israel
Photo by Berney Ardov / Icon Sport – Presnel KIMPEMBE – Ander HERRERA – Tel-Aviv (Israel)

Kimpembe « Contre Troyes, on sait à quoi s’attendre »

Justement, quel regard portes-tu sur ce premier match à Troyes?

« On a vu la saison dernière que le début de championnat avait été compliqué. On a perdu beaucoup de points bêtement. Contre Troyes, on sait à quoi s’attendre. Ils ne vont pas nous faire de cadeau et ils reviennent de Ligue 2, ils ont été champions… On sait qu’ils auront envie de faire un bon match contre nous. Il faudra bien commencer. »

Les intentions sont bonnes, mais le premier match du PSG n’a pas donné entière satisfaction, les joueurs ont paru emprunté et n’ont pas réussi à renverser cette finale perdue 1-0 contre Lille. Kimpembe a répondu présent et ils n’ont pas été nombreux à le faire. Depuis 2013, Paris repartait avec ce trophée, on comprend alors la grande déception du jeune parisien. Une finale, il faut la gagner, mais cela n’a pas été possible. Ce qui est intéressant avec Kimpembe, c’est qu’il parait toujours calme et positif, cela doit faire du bien dans le groupe. 

Mais ne nous trompons pas de débat, le PSG n’est pas attendu pour le Trophée des Champions, la majorité de l’effectif n’étant pas là, c’est bien sur les grosses échéances qu’on attend cette équipe qui a fière allure, sur le papier. Comme Pochettino avant lui, il rappelle qu’il ne faut pas prendre de haut les équipes jugées plus faibles. L’humilité leur permettra de faire de grandes choses. À cet égard Kimpembe invité à la prudence face à ce premier adversaire qui n’aura rien à perdre. Le verdict de cette première journée va bientôt avoir lieu et si la pression est minime face à un premier match en Ligue 1 de la saison, un mauvais résultat réveillerai les démons de la saison passée.

Kimpembe « On a senti que l’absence des supporters a pesé quand on est un peu dans le dur’

On pourrait retrouver les supporters cette saison, c’est un facteur déterminant selon toi?

« Pour moi, ça fera toute la différence. C’est le douzième homme et compte tenu de l’importance qu’ils ont pour nous, la saison dernière n’a pas été facile. On a senti que l’absence des supporters a pesé quand on est un peu dans le dur. On entend la voix des supporters, les chants, les cris et forcément, ça nous pousse. J’espère qu’ils vont revenir vite en nombre et que l’on va pouvoir faire une belle saison tous ensemble. »

Cela fait longtemps que le Parc des Princes n’a plus donné de la voie. Toutes les équipes ont vécu pareils moments la saison dernière, mais le PSG a montré ses difficultés sans son douzième homme. On avait jamais vu, depuis l’arrivée des Qataris, autant de défaites à Domicile. Un parc sans âme, c’est un Kimpembe brisé par le manque de sa « famille ». À ce titre, le prochain match au Parc devrait être une grande fête et Kimpembe sait que cela va changer les choses pour lui et ses coéquipiers.

Le Parc des Princes est un petit stade si on le compare à d’autres grandes équipes, mais l’atmosphère qui y règne est exceptionnelle. Le retour des supporters va être fêté comme il se doit et les joueurs auront pour mission de cadenasser le stade afin de ne plus laisser échapper des points précieux. Le public sera là pour leur rappeler s’ils commencent à déjouer comme on a pu le voir la saison dernière. En tout cas, Kimpembe ne cache pas son plaisir de rejouer devant « son » public. Le PSG/Strasbourg du 14/08 promet d’être bouillant.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club