Restez connectés avec nous
Le jugement du FPF est en délibéré, le PSG espère

Club

Le jugement du FPF est en délibéré, le PSG espère

         Depuis l’été dernier, le Paris Saint-Germain est plutôt calme sur le mercato. Pourtant, ce ne sont pas les pistes qui manquent. Les parisiens sont simplement bloqués par le Fair-Play Financier mis en place par l’UEFA. Malheureusement pour le club, il ne peut pas y faire grand chose. Toutefois, un Belge, Daniel Strani, qui est agent de joueurs, a porté plainte contre ce fonctionnement. Le procès a maintenant commencé et voici le point fait par L’Equipe.

« Les représentants d’agents de joueurs et de supporters de Manchester City et du Paris SG ont dénoncé devant la justice belge le fair-play financier édicté par l’UEFA qui, selon eux, fausse la libre concurrence entre les clubs en Europe. Le président du tribunal de première instance de Bruxelles, saisi de l’affaire en juin 2013, a mis vendredi son jugement en délibéré, à l’issue de deux jours d’audiences essentiellement techniques. Sa décision, qui ne portera pas sur le fond, n’est pas attendue avant plusieurs semaines. Le fair-play financier (FPF) de l’UEFA exige que les clubs engagés en Ligue des champions et en Europa League retrouvent progressivement l’équilibre financier.

City et le Paris SG ont été sanctionnés dans ce cadre et notamment vu leur capacités de recrutement restreintes. Aucun club ne s’est toutefois joint à la plainte examinée à Bruxelles. L’agent de joueurs belge Daniel Striani, à l’origine de la plainte, estime que ces restrictions limitent le nombre et le montants des transferts, et donc potentiellement ses rémunérations. Il demande donc à la justice de son pays de déclarer le FPF incompatible avec le droit européen, citant les principes de la libre concurrence, de libre circulation des capitaux ou encore de la libre prestation de services. »

   Cela va donc prendre encore beaucoup de temps et le résultat est très incertain. Mais l’espoir est permis. L’argument avancé par D. Strani est intéressant et pourrait mettre en difficulté le FPF, puisque le droit Européen est au-dessus des autres, dans l’Union Européenne bien sûr. Reste à voir s’il a réussi à faire un dossier convaincant et s’il peut en effet mettre le FPF en difficulté. Ce qui serait une très bonne nouvelle pour le PSG et d’autres clubs.

   Eux ne pouvaient pas se joindre à la plainte. Cela aurait montré que quelques clubs se battaient contre ce règlement, ce qui aurait donné une mauvaise image des clubs en Europe, surtout si le procès est perdu. Reste maintenant à connaître le jugement du tribunal Belge. S’il estime qu’il y a bien violation du droit européen, l’affaire devrait être portée à la Cour de Justice de l’Union Européenne, où un procès contre le FPF serait tenu. La procédure risque d’être encore longue, mais il y a bien de la place pour un peu d’espoir.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club