Restez connectés avec nous
Leonardo évoque PSG/Barcelone, Pochettino, Di Maria, Mbappé, Neymar et Messi
©Iconsport

Club

Leonardo évoque PSG/Barcelone, Pochettino, Di Maria, Mbappé, Neymar et Messi

Leonardo, directeur sportif du Paris Saint-Germain, était au micro de RMC Sport ce jeudi soir. Au lendemain du match nul 1-1 contre le FC Barcelone en 8e de finale retour de la Ligue des Champions qui permet de se qualifier en quart de finale, le dirigeant brésilien a évoqué cette qualification qui est critiquée, la progression du groupe, le coach Mauricio Pochettino, les prolongations de contrats d’Angel Di Maria (ailier de 33 ans), Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans) et Neymar (attaquant de 29 ans), ainsi que les critiques à l’encontre de ce dernier et les rumeurs Lionel Messi (attaquant de 33 ans du FC Barcelone) et Cristiano Ronaldo (attaquant de 36 ans de la Juventus Turin).

Leonardo « C’est normal qu’il y ait des moments plus compliqués. Mais au final on a su gérer et sortir avec cette qualification très importante. »

Quel sentiment après la qualification ?

Je pense que c’est très important ce que l’on a fait. Une qualification en quart de finale n’est jamais banale. On a souffert, c’était un match difficile. Après le 1-4, il fallait gérer, c’est normal qu’il y ait des moments plus compliqués. Mais au final on a su gérer et sortir avec cette qualification très importante.

La qualification est banalisée dans les médias ?

Non, je ne pense pas. C’est un regard qui ne considère pas assez ce qu’est cette compétition. La Ligue des Champions est comme ça. tout le monde a la même chose. Il y a toujours une influence du premier résultat. C’est impossible de faire autrement. Ils sont arrivés sans aucune responsabilité, seulement pour sauver l’honneur. Nous, on devait garder un résultat en notre faveur. On a vu dans les autres matchs la Juventus éliminée, Dortmund et Séville s’est allé jusqu’au bout, Liverpool a souffert contre Leipzig. La compétition est comme ça. On est sorti un peu du passé. Même si on ne peut pas dire qu’on n’y pensait plus. Avec le penalty, on pense à beaucoup de choses. Mais on est qualifié.

Leonardo « C’est normal dans cette situation qu’il presse, qu’on souffre un peu. Mais on est qualifié, on aurait même pu gagner à la fin. »

Inquiet par le contenu ? Le PSG souvent à deux visages ? Il y a un problème mental sur l’entame du match ?

Leonardo évoque PSG/Barcelone, Pochettino, Di Maria, Mbappé, Neymar et Messi

PSG sporting director LEONARDO during the D1 Arkema match between Paris Saint Germain and Dijon at Stade Jean Bouin on September 15, 2019 in Paris, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport) – Leonardo SPINAZZOLA – Stade Jean Bouin – Paris (France)

Non, je pense que cela fait partie du match. On ne peut pas tout gérer pendant 180 minutes. Cela n’arrive pas, encore moins dans cette année très particulière. On a eu une année étrange, avec 4 mois sans match, on a dû se préparer pour 2 finales, le Final 8, puis tu finis à peine et tu enchaînes avec la saison. Alors qu’il y a le Covid. On a aussi fait le choix important de changer d’entraîneur. C’est très difficile en janvier. Mais il a été très bon pour mettre tout le monde dans ses idées. On a gagné beaucoup de matchs, on est qualifié en quart de finale.

On peut dire aussi sur hier que le Barça n’est pas la même équipe qu’à l’aller. C’est normal dans cette situation qu’il presse, qu’on souffre un peu. Mais on est qualifié, on aurait même pu gagner à la fin. Tout n’est pas parfait, mais cela fait partie du match. Il faut arrêter avec les fantômes.

Content du discours de Pochettino à la mi-temps ?

Je ne veux pas révéler ce qui s’est passé. L’important, c’est que le coach est entré tout à fait dans l’idée. Il connaît les difficultés et il met ses idées; Les joueurs sont très motivés, très engagés. Cela se voit. Si on n’a pas une équipe, on ne passe pas hier, on ne gagne pas 1-4 à Barcelone. On est dans les 8 meilleurs d’Europe même si c’est une année compliquée. Quand il a fallu confirmer cette saison, on a été là. Barcelone c’est une équipe fantastique quand même.

Leonardo « On a des joueurs qu’on veut prolonger, Di Maria bien sûr, Bernat, Neymar, Mbappé et Draxler aussi on va parler. »

Navas, ma meilleure recrue ?

Ce n’est pas important, mais on est vraiment content. Il a donné une stabilité. Notamment au niveau psychologique. Il a une manière de faire. Et puis ses qualités, ses arrêts. Il a été déterminant pour nous aider à tenir. Il a été fantastique. Mais cela fait partie de l’équipe. Des fois, c’est un attaquant qui met 3 buts. Là, c’est le gardien. Il fait partie des meilleurs.

La prolongation de Di Maria ? 

On a des joueurs qu’on veut prolonger, Di Maria bien sûr, Bernat, Neymar, Mbappé et Draxler aussi on va parler. Il y a beaucoup de choses dans la bonne voie. Di Maria, on y travailler et on va essayer d’y arriver dans les prochains jours. Mais le contrat n’est pas encore signé.

Leonardo « on parle, on avance et je pense que l’on va arriver au moment de la conclusion avec la position de chacun. »

Mbappé et Neymar, ça avance ?

Ce n’est pas le thème du jour. Notre intention, tout le monde la connaît. On parle avec les joueurs et on essaye d’arriver à la conclusion le plus vite possible. Je pense que c’est un bon moment pour tout faire. Il y a la position de chacun, c’est important. On veut les prolonger, c’est clair. Un contrat dépend de deux parties. Il faut la volonté de le faire. Mbappé connaît notre intention, on parle, on avance et je pense que l’on va arriver au moment de la conclusion avec la position de chacun.

Une inquiétude pour Mbappé ?

Ce n’est pas une inquiétude. On prend les décisions quand on pense que c’est le mieux. On a aussi des compétitions, c’est important de gagner les matchs. Il ne faut pas mélanger les choses. Tout est clair. On veut arriver au moment où tout est clair, avec la signature ou pas.

Leonardo évoque PSG/Barcelone, Pochettino, Di Maria, Mbappé, Neymar et Messi

LEONARDO sporting Director of PSG during the Ligue 1 Uber Eats match between AS Monaco and Paris Saint-Germain at Stade Louis II on November 20, 2020 in Monaco, Monaco. (Photo by Pascal Della Zuana/Icon Sport) – LEONARDO – Stade Louis II – Monaco (Monaco)

C’est impensable qu’il rentre dans une dernière année de contrat ?

Il est encore en contrat jusqu’en juin 2022. C’est un fait. Il reste 15 mois. Maintenant, on parle. On va ensuite à quoi on arrive. Il n’y a pas d’inquiétude, on parle très clairement.

Leonardo « on a aucune négociation en cours avec un joueur qui n’est pas au PSG. »

Messi a un avenir possible au PSG ? On a les moyens pour le faire ?

Il y a une situation financière. Mais aujourd’hui, sans vouloir me cacher, on est surtout concentré sur les résultats sportifs. Ce n’est pas le moment pour influencer tout ça. On est toujours attentif. Mais aujourd’hui, honnêtement, on a rien de concret pour le futur à part les prolongations de contrat. On est aussi obligé de mesurer ce qui se peut passer financièrement cette saison.

Le président du Barça Joan Laporta m’a critiqué ? 

Je pense que Laporta a eu sa réponse, elle reste entre nous. Il n’y a plus rien, c’est passé. On est chacun dans notre rôle. Le match a aussi donné la réponse d’un groupe. Cela a été très positif de voir Diallo, Danilo, Di Maria, Dagba. Alors que l’on avait des joueurs sur le côté ou pas à 100%, c’est très bien. On a changé notre manière de jouer pour nous qualifier, cela fait partie de la maturité de l’équipe. Je voulais valoriser cela alors que c’est une saison au contexte très difficile. Je veux que ce soit clair, de valoriser ce qu’on arrive à surmonter.

La rumeur Cristiano Ronaldo ? 

Le PSG est presque toujours dans tous les dossiers, il y a toujours du mercato avec beaucoup de mouvements. On est très désiré, je parle en général. Les grands joueurs sont liés au club, c’est valoriser. On est dans une situation qui fait que l’on peut parler avec les grands joueurs et les attirer. Mais je le répète, on a aucune négociation en cours avec un joueur qui n’est pas au PSG.

Leonardo « on a rien à dire de mal sur lui. Je demande du respect. »

L’hygiène de vie de Neymar ? Il y a eu un recadrage ?

Honnêtement, je pense que Neymar on a beaucoup discuté. On a pu dire ce que l’on pense. Cela a toujours été très clair. Mais honnêtement, on a rien à lui dire par rapport à son engagement et son comportement. Après, vous pouvez tout interpréter, peut-être par le passé. Il n’est pas toujours blessé. C’est normal, cela arrive. Il a manqué beaucoup de match, mais il a pris un coup important, une longue blessure qui est revenue au pied. Il est un leader, c’est un grand joueur.

Je demande du respect à son sujet. Il faut la vérité et ne pas dire des choses comme ça. Je déteste les réseaux sociaux, mais ce n’est pas Neymar, c’est tout le monde qui est tout le temps dedans. C’est quelque chose de nouveau, qui doit être bien utilisé. Mais Neymar, je suis là pour le défendre, on a rien à dire de mal sur lui. Je demande du respect.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club