Restez connectés avec nous
Marquinhos se confie : Barcelone, Pochettino, Mbappé, prolongation et baisse des salaires
©Iconsport

Club

Marquinhos se confie : Barcelone, Pochettino, Mbappé, prolongation et baisse des salaires

Marquinhos, défenseur central et capitaine de 26 ans du Paris Saint-Germain (arrivé en 2013 en provenance de l’AS Rome), a accordé une interview à RTL ce vendredi soir. A l’approche du 8e finale retour de la Ligue des Champions contre le FC Barcelone (le 10 mars) au Parc des Princes, le Brésilien a évoqué cette rencontre, mais aussi son propre avenir, Kylian Mbappé (attaquant de 22 ans), la Ligue 1, le 16e de finale de Coupe de France ce soir contre Brest, le coach Mauricio Pochettino, Presnel Kimpembe (défenseur central de 25 ans), l’absence des supporters et la baisse des salaires acceptée par les joueurs face à la crise due à l’épidémie du coronavirus.

Marquinhos « D‘ici à la fin de saison, on a que des finales à jouer dans toutes les compétitions. »

Le PSG moins fort que les saisons passées ?

Je pense aussi que les autres équipes font un meilleur boulot cette saison. C’est toujours incomparable d’une saison à l’autre et là encore plus avec la Covid-19. Le championnat a repris avec beaucoup de matchs en début de saison. On n’a pas eu de temps pour faire une bonne préparation. Il y a beaucoup de choses qui ont joué. Maintenant, on doit faire avec ce qu’on a. D‘ici à la fin de saison, on a que des finales à jouer dans toutes les compétitions.

Je ne veux pas revivre une saison sans être champion, comme en 2017 ?

Oui, c’était une saison difficile. C’est dur de perdre un titre en championnat. On ne veut pas faire pareil cette saison. On a encore des matchs importants à jouer, on a des points à prendre et je suis sûr qu’on peut le faire.

Les matchs plus compliqués, c’est souvent au milieu de terrain. Comment on l’appréhende depuis la défense ? Un manque d’équilibre ?

Non, non. Le milieu est très fort. Tout le monde peut toujours chercher à s’améliorer. On est très bien servi. Le football est un jeu collectif. Il y a beaucoup de variantes quand ça ne va pas, il ne faut pas se focaliser sur un secteur ou l’autre.

Thomas Tuchel me préférait au milieu, qui peut être le nouveau Marquinhos au milieu pour mettre l’intensité ?

Chaque joueur a ses caractéristiques, il amène ce qu’il peut à l’équipe. Cela a été une autre situation. On est dans un autre contexte. Il y a des philosophies différentes. On a un coach qui arrive en plein milieu de saison et on doit s’adapter le plus vite possible. Il essaye de mettre ses idées en place petit à petit.

Marquinhos « il aime qu’il y ait de l’intensité dans tout ce que l’on fait.

La philosophie de Pochettino est très différente ?

Marquinhos se confie : Barcelone, Pochettino, Mbappé, prolongation et baisse des salaires

MARQUINHOS of PSG during the UEFA Champions League match between Istanbul Basaksehir and Paris Saint Germain at Basaksehir Fatih Terim Stadyumu on October 28, 2020 in Istanbul, Turkey. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – MARQUINHOS – Basaksehir Fatih Terim Stadium – Istanbul (Turquie)

Il y a des choses différentes. Pochettino a été défenseur, il se concentre beaucoup sur les détails de la ligne, de la faire montée, le positionnement. Il essaye toujours de corriger. C’est très intéressant.

Il a la réputation de demander une grande intensité ?

C’est vrai, il aime qu’il y ait de l’intensité dans tout ce que l’on fait, à l’entraînement et en match. Il est très ouvert, il aime discuter avec les joueurs. Il sait comment pousser un joueur, comme l’aborder.

La Ligue 1 est un championnat de très haut niveau ou en dessous ? On voit une vraie différence quand on joue en Ligue des Champions ?

On ne peut pas comparer la Ligue des Champions avec le reste. Ce n’est pas que le match. C’est un événement mondial, il y a toute une chose autour que l’on ne peut pas trouver en championnat. J’admire la Ligue 1 de plus en plus. Il y a beaucoup de talents, de joueurs qui jouent à un haut niveau. On le voit avec le championnat cette saison. Les autres équipes ont un bon niveau. C’est de mieux en mieux, il y a aussi des joueurs qui viennent de l’étranger. Lyon a aussi fait de beaux parcours en Europe.

L’attaquant le plus fort en Ligue 1, hors PSG ?

Ben Yedder, il est très intéressant, intelligent. Il se déplace bien, techniquement il est très fort. J’aime bien Thauvin aussi. Il a toujours de la personnalité contre nous, il essaye toujours.

Marquinhos « À nous maintenant d’être intelligents et d’apprendre avec nos erreurs. »

Le 8e de finale aller contre le Barça, un match référence en Ligue des Champions 

Si on pense sur les dernières années, je pense que oui. C’était un match référence. On sait que l’on a toujours des choses à faire mieux, on est très exigeant. On s’est parlé, on s’est dit les choses à améliorer. Mais vraiment ça a été un match qui nous a plu, où on a réussi à faire ce qu’il fallait pour ramener la victoire.

On a retenu les leçons du passé avec 3 semaines entre les deux matchs pas forcément bien gérées ?

C’est le chemin dans notre vie. Il y a des leçons que l’on peut garder pour la vie. À nous maintenant d’être intelligents et d’apprendre avec nos erreurs, avec les choses qui sont passées.

Marquinhos « Il faut juste qu’on garde notre sérénité. »

Ce n’était pas de chance ou il y a une part de responsabilité dans la façon d’appréhender le match ?

C’était très difficile, parce qu’on ne peut pas dire qu’on est rentré sur le terrain et on ne voulait pas gagner, qu’on n’a pas forcé les choses, qu’on n’a pas voulu se battre. Ce n’est pas vrai. Dès qu’on rentre sur un terrain, surtout dans un match important, c’est normal que l’on veuille vraiment gagner, se battre.

Marquinhos se confie : Barcelone, Pochettino, Mbappé, prolongation et baisse des salaires

MARQUINHOS of Paris Saint Germain during the UEFA Champions League match between Paris Saint Germain and Istanbul Basaksehir at Parc des Princes on December 9, 2020 in Paris, France. (Photo by Baptiste Fernandez/Icon Sport) – MARQUINHOS – Parc des Princes – Paris (France)

Mais des fois ça ne passe pas, des fois ce n’est pas notre journée, des fois l’autre équipe est vraiment très très bien. Ils peuvent avoir plus de chance dans la soirée, c’est le football. Il y a des jours où ça marche, d’autres non. Les choses vont vite en 3 semaines. Il faut juste qu’on garde notre sérénité. Après, ce sont les détails dans chaque jour, dans chaque entraînement, de mettre l’intensité, de garder la concentration.

C’est comme ça qu’on va se préparer pour ce match. On ne peut pas penser que l’on a fait notre travail et que l’on va attendre. On doit être concentré dans chaque match. On a vu contre Monaco, ni nous on n’est pas vraiment présents on peut se faire mal. Ce sont des leçons à mettre à notre avantage.

Marquinhos « C’est un joueur très important pour nous, c’est un leader sur le terrain. »

C’est difficile le match avant la LDC, on peut jouer avec retenue contre Brest ?

Non, non, non, c’est pire si tu rentres sur le terrain comme ça, que tu penses à te protéger, à ne pas aller au duel. C’est là qu’on se fait mal. On a vu avec l’expérience qu’il ne faut pas aborder le match comme ça. La meilleure des préparations c’est de rentrer dans le match avant pour gagner, faire un bon match pour gagner en confiance et surtout arriver en étant bien. Après, dans notre carrière on sait que l’on doit toujours être professionnel, peu importe le match. Tous les matchs sont très importants. On sait que l’on est jugé durement. On doit être très rigoureux et chercher à faire notre meilleur match.

Mbappé a pris une dimension supérieure avec la victoire contre Barça ? Il est changé ?

Cela lui a donné un plus de confiance. Quand tu marques 3 buts au Camp Nou, c’est quelque chose de très important. Pour lui et pour nous. Je pense que tout le monde a compris ce dont il est capable. Nous, on est là pour l’aider au maximum. C’est un joueur très important pour nous, c’est un leader sur le terrain, avec sa personnalité, ce qu’il peut apporter. Ce match, il a été vraiment exceptionnel.

Marquinhos « Il faut qu’on arrête avec des bêtises comme ça. »

Mbappé meilleur sans Neymar ?

Non, on ne peut pas rentrer dans des histoires comme ça. Je vois des gens parler. Il faut qu’on arrête avec des bêtises comme ça. Nous, on veut toujours avoir les meilleurs joueurs avec nous. Si tu lui demandes à Kylian je pense que lui il préfère aussi quand il a Ney à côté de lui.

Et si Ney n’est pas là, il sera aussi à l’aise avec le joueur qui le remplace. On fait le mieux possible avec ceux disponibles. Il faut travailler avec la vérité, la sérénité. Tous les joueurs ont été importants sur ce match. Sur le dernier but, il y a toute la transition pour que Mbappé arrive dans la position pour marquer. Quand toute l’équipe est bien, les individualités ressortent.

Mon contrat va jusqu’en 2024 pour le moment, une prolongation possible ? La fin de carrière à Paris pensable ?

Oui, c’est possible, j’en ai envie. Après on connait le football, ça dépend de beaucoup de choses. Un jour, tu peux être un joueur très important pour l’équipe, et après il y a des choses qui peuvent se passer, qui peuvent changer. Dans le meilleur des cas, j’arrive à 30 ans en étant encore un joueur très important et je reste encore au PSG. Tout dépend de l’envie du club, mon envie, de l’ambition du club, si je suis bien ou pas bien, il y a beaucoup de variantes.

Marquinhos « Presko a un très grand potentiel, on est très complémentaire. »

C’est plus fort, aussi fort, la charnière avec Kimpembe par rapport à Thiago Silva ?

J’adore jouer avec de grands joueurs. Thiago, cela a été exceptionnel. J’ai appris beaucoup de choses en le regardant jouer, à l’entraînement. Cela a été très important pour moi. On a passé de belles années

Marquinhos se confie : Barcelone, Pochettino, Mbappé, prolongation et baisse des salaires

MARQUINHOS of PSG and Presnel KIMPEMBE of PSG during a training session ahead of the 2020 Final French Cup match at Stade de France on July 23, 2020 in Paris, France. (Photo by Anthony Dibon/Icon Sport) – MARQUINHOS – Presnel KIMPEMBE – Stade de France – Paris (France)

ensemble et j’ai bien progressé avec lui. Presko aussi a beaucoup profité de la présence de Thiago. On discutait beaucoup tous les 3 pour progresser, pour se pousser. Cela a été vraiment une concurrence positive pour nous tous. Aujourd’hui, il y a d’autres défenseurs qui arrivent derrière.

On doit toujours être performant. Avec Presko, on fait toujours de notre mieux pour l’équipe. On sait que la charnière centrale est importante. Nos attaquants doivent se sentir protégés, confiants. Presko a un très grand potentiel, on est très complémentaire. Il a de très bonnes qualités.

Marquinhos « L’effort a été fait. »

Le plus dur avec la crise sanitaire ?

C’est de faire les tests tous les jours (rires). La vie a tellement changé, avec les gestes barrières, on sort peu, les stades pleins nous manquent. La chaleur aussi, les câlins aux gens. Mais c’est pour le bien commun, alors on fait au mieux. On doit vivre avec ça, on doit être plus prudent. Mais j’espère que la vie va reprendre vite, c’était plus plaisant.

La baisse des salaires est possible au PSG ?

Le football n’est pas le même qu’avant, de perdre les supporters on voit la différence. Quand on rentre au Parc et qu’on ne voit pas les supporters, ça change. C’est très différent.

Au niveau des salaires, nous on connaît toutes les lois françaises qui sont mises en place pour ça. Personne ne l’a dit, mais ça a été fait, ça a été mis en place. Après, je ne veux pas entrer dans les détails. L’effort a été fait.

Publicités

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Club