Restez connectés avec nous
Même à dix, Paris est plus fort que l'OM !

Clasico

Même à dix, Paris est plus fort que l’OM !

Le Paris Saint-Germain a réalisé une grosse performance en s’imposant face à l’Olympique de Marseille après avoir été réduit à dix en première période suite à l’expulsion incompréhensible de Thiago Motta (1-2). Les Parisiens sont co-leaders avec l’AS Manaco !

Après sa très belle victoire en Ligue des Champions face au Benfica Lisbonne, le PSG disputait son deuxième gros match de la semaine face à l’OM. Laurent Blanc alignait la même équipe que celle qui a battu les Portugais mercredi, dans l’espoir de prendre trois points face à des Marseillais survoltés dans leur stade Vélodrome.

Dès le début de la rencontre, les Parisiens posaient le pied sur le ballon et se montraient prudents dans la construction. Mais ils n’inquiétaient pas la défense marseillaise et les joueurs d’Elie Baup prenaient petit à petit confiance. Ce sont d’ailleurs eux qui se procuraient les deux premières occasions du match mais heureusement, Sirigu effectuait trois parades de grande classe sur deux tirs de Valbuena, dont un coup franc (12e) et une reprise de Jordan Ayew (21e). Mais le premier grand fait de jeu du match allait intervenir au bout d’une demi-heure, suite à une erreur d’appréciation de Thiago Motta. Devancé par Valbuena, l’international italien frappait maladroitement le pied du Marseillais et provoquait un penalty logiquement sifflé. Mais l’arbitre de la rencontre, Clément Turpin, jugeait le geste dangereux et expulsait scandaleusement le joueur parisien, évidemment surpris par cette décision incompréhensible. Marco Verratti prenait un carton jaune pour contestation avec qu’André Ayew ne se fasse pas prier pour transformer le penalty et donner un avantage d’un but à l’OM (1-0, 34e). Mais les Franciliens ne baissaient pas les bras et obligeaient Mandanda à réaliser deux arrêts, d’abord sur une tête cadrée de Verratti puis sur une reprise du gauche d’Ibrahimovic. Des efforts qui allaient être récompensés juste avant la pause lorsque Van der Wiel servait parfaitement Maxwell dans la surface de réparation. Grâce à une bonne détente, le latéral brésilien devançait Mandanda et poussait de la tête le ballon au fond des buts marseillais (1-1, 45e) ! Une égalisation qui donnait de l’espoir aux Parisiens, en infériorité numérique mais bien décidés à créer l’exploit.

En début de seconde période, les deux équipes se neutralisaient mais l’OM prenait le dessus en s’approchant de l’heure de jeu. Fort heureusement, Sirigu s’interposait une nouvelle fois sur un tir puissant de Payet (63e) avant de réaliser quelques sorties salvatrices. Des alertes timides pour les Parisiens qui allaient encore une fois faire preuve d’une grosse force mentale en prenant l’avantage au score. Bousculé par André Ayew dans la surface, Marquinhos provoquait un penalty logiquement sifflé qu’Ibrahimovic transformait sans trembler (1-2, 66e) ! Un scénario incroyable qui ne révoltait pas les Marseillais, maladroits dans la construction et incapables d’apporter du danger devant le but de Sirigu. De son côté, Clément Turpin, l’arbitre du match, continuait son cirque en avertissant Ibrahimovic et Cavani, qui ont selon lui tenté de gagner du temps au moment d’être remplacés par Camara (76e) et Lucas (81e). En fin de match, les Phocéens se procuraient une dernière occasion par l’intermédiaire de Thauvin mais l’excellent Sirigu repoussait encore le danger.

En infériorité numérique et handicapés par un arbitrage honteux, le PSG a donc réussi l’exploit de s’imposer face à l’OM au stade Vélodrome (1-2). Les Parisiens prennent donc trois nouveaux points et rejoignent l’AS Monaco en tête du classement de la Ligue 1. Prochain rendez-vous après la trêve hivernale, face à Bastia au Parc des Princes.

————————————————————————–

Olympique de Marseille – Paris Saint-Germain : 1-2
Buts : A.Ayew (34e sp) pour l’OM – Maxwell (45e), Ibrahimovic (66e sp) pour le PSG

L’équipe de l’OM : Mandanda (c) – Fanni, Nkoulou, Mendes, Mendy– Imbula (Thauvin, 80e), Romao – A.Ayew, Valbuena, Payet (Khalifa, 69e) – J.Ayew (Gignac, 67e)

L’équipe du PSG : Sirigu – Van der Wiel, Alex, Marquinhos, Maxwell – Matuidi, Motta, Verratti – Cavani, Ibrahimovic (c) (Camara, 76e), Lavezzi (Rabiot, 37e)

Avertissements : Fanni (40e, tacle en retard sur Maxwell), Payet (56e, semelle sur Verratti), Romao (80e, faute sur Camara) – Verratti (33e, contestation), Ibrahimovic (76e, gain de temps), Cavani (81e, gain de temps), Maxwell (90e+3, contestation) pour le PSG

Expulsion : Thiago Motta (32e) pour le PSG

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Clasico