Restez connectés avec nous
OL/PSG - Ollé-Nicolle, déçu, appelle à la révolte pour le match retour
©IconSport

Club

OL/PSG – Ollé-Nicolle, déçu, appelle à la révolte pour le match retour

Didier Ollé-Nicolle, entraîneur des féminines du Paris Saint-Germain, s’est exprimé sur le site du club après la défaite 3-2 contre l’Olympique Lyonnais ce dimanche en demi-finale aller de l’UEFA Women’s CHampions League (voir lé résumé d’OL/PSG ici retour le samedi 30 avril au Parc des Princes). Il a analysé le match et évoqué le début de rencontre très difficile de ses joueuses. Il a aussi lancé un appel à tout « le peuple Rouge et Bleu » en prévision du match retour où tout reste à faire.

Ollé-Nicolle « On aura besoin de tout le monde pour renverser ce match et aller chercher la qualification »

« C’était le match-type de Champions League, de haut niveau, entre deux équipes qui se connaissent. On s’attendait à un début de rencontre difficile, avec un gros pressing de l’adversaire. C’est ce qu’il s’est passé. On n’a pas été assez serein collectivement dans cette période, même si l’on a eu le bonheur d’ouvrir le score. Après, malheureusement, on n’a pas assez joué et des erreurs nous ont mis en difficulté. Notre révolte est passée par le jeu et par plus de mobilité.

L’équipe est restée soudée et à réduit l’écart, ce qui est important. Il a manqué la petite étincelle pour arracher l’égalisation, mais il n’y a qu’un but d’écart. On sera au Parc des Princes lors du match retour, où nous avons bénéficié d’un soutien magnifique de la part du public. C’est donc un vrai appel au peuple rouge et bleu que je fais : on aura besoin de tout le monde pour renverser ce match et aller chercher la qualification. »

On connaît la rivalité entre les deux équipes. Il fallait faire un gros match et les Parisiennes ont presque réussi leur mission. Mais elles n’ont pas totalement réussi à garder à distance leurs concurrentes. Malgré l’ouverture du score, les joueuses D’Ollé-Nicolle, se sont laissées submergées par les Lyonnaises qui ont réussi à faire le break. Heureusement, Dudek a réduit de score pour donner de l’espoir pour le match retour. 

Les Parisiennes auraient pu égaliser en fin de match et ne se sont pas effondrées malgré les aléas de la rencontre. Cela laisse de l’espoir pour le retour dans un Parc des Princes bouillant. C’est un bon résultat si on repense que la veille, l’équipe a vécu une altercation entre Kheira Hamraoui et Sandy Baltimore. Une situation dont le club se serait bien passé, mais qui montre que la saison sera éprouvante jusqu’au bout pour le groupe Rouge et Bleu. Sans faire le match de l’année, les Parisiennes restent au contact et peuvent espérer renverser les choses. C’est le point positif de ce match.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club