Restez connectés avec nous
PSG/Bruges - Hakimi veut gagner et évoque les clefs pour la LDC
©IconSport

Club

PSG/Bruges – Hakimi veut gagner et évoque les clefs pour la LDC

Achraf Hakimi, latéral droit de 22 ans du Paris Saint-Germain, s’est exprimé sur le site du club. Il évoque le dernier match de la phase de groupes de la Ligue des Champions, contre Bruges qui se jouera mardi, il rappelle que même si le PSG est déjà qualifié, il faudra gagner contre les Belges. Il donne aussi la recette d’un succès en Ligue des Champions : « du caractère, de l’unité, une équipe très, très soudé« .

Hakimi « La clé, c’est l’entraide et surtout le travail, si tu veux aller loin en Champions League »

« Comment aborder ce match alors que l’on est déjà 2e ?

Déjà, il faut se dire qu’il est toujours important de gagner n’importe quel match : championnat, Champions League ou Coupe de France. Il est important de gagner. Ça nous donne confiance pour les matches suivants. La victoire a toujours bon goût.

Quels ingrédients il faut pour remporter la Ligue des Champions ?

Du caractère, de l’unité, une équipe très, très soudée. La clé, c’est l’entraide et surtout le travail, si tu veux aller loin en Champions League. »

Il n’est plus le même joueur qu’au début de la saison, il ne fait plus de différences, mais Hakimi reste un joueur dont on connaît le potentiel et il est immense. Il semble en difficulté et cela se voit, comme il existe d’autres problèmes dans ce PSG-là. Mardi, le club aura l’occasion de jouer un match qui compte pour du beurre, pourtant, il faudra profiter de ce temps-là pour relever la tête, car petit à petit, le club s’enfonce dans une crise d’identité qui ne peut pas apporter de bonnes choses à court terme. Hakimi lance un petit appel, contre Bruges, il faudra gagner, c’est le moteur, ne jamais se relâcher, peu importe l’enjeu. C’est l’exigence des grands clubs qui veulent remporter les plus grands trophées. 

Il revient aussi sur sa victoire en Ligue des Champions, avec le Real Madrid, alors qu’il était au début de sa carrière. Pour lui, c’est le travail qui est l’élément le plus important. Il parle aussi de caractère, d’unité et d’entraide. Des mots forts quand on sait qu’au PSG, il n’existe pas de collectif, pas de schémas qu’on reconnaît. Est-ce qu’il envoie un message ? Cela fait trop longtemps que le PSG est inquiétant, mais personne ne semble vraiment prendre les devants au club. Mais au fur et à mesure, les langues se délient un peu et on peut entrevoir le signal d’alarme. Paris doit montrer son talent et sa force, mais surtout jouer avec intensité et envie. Il y a du potentiel, il est énorme, mais tout reste à faire et la moitié de la saison est presque déjà passée. 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club