Restez connectés avec nous
PSG/Montpellier - Galtier en conf : Mbappé, Kalimuendo, Icardi et un attaquant à recruter
@Iconsport

Club

PSG/Montpellier – Galtier en conf : Mbappé, Kalimuendo, Icardi et un attaquant à recruter

Samedi, dans le cadre de la 2e journée de Ligue 1 2022-2023, le Paris Saint-Germain affrontera Montpellier au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ Décalé). A 2 jours de cette rencontre, le coach parisien Christophe Galtier a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer le retour de Kylian Mbappé (attaquant de 23 ans), les gardiens, Lionel Messi (attaquant de 35 ans), le départ d’Arnaud Kalimuendo (attaquant de 20 ans) à Rennes, la volonté de trouver une porte de sortie à Mauro Icardi (buteur de 29 ans), celle de recruter un attaquant et son premier match à vivre en tant que Parisien au Parc.

Galtier « Vous imaginez le privilège pour un entraîneur de pouvoir compter sur Kylian »

Comment réussir à intégrer Kylian Mbappé avec Neymar et Messi qui marchent fort depuis le début de la saison ?

Il n’y aucune difficulté à l’intégrer. Vous imaginez le privilège pour un entraîneur de pouvoir compter sur Kylian dans ce trio offensif. C’est un grand privilège, je le répète. Il a été intégré malgré sa suspension, mais il a eu peu de temps de jeu. Il y avait l’objectif de préparer l’équipe sur le Trophée des Champions. Il a beaucoup de minutes dans les jambes, il est en forme. Sa petite gène avant Clermont a disparu avec les soins mis en place. Il est revenu très dynamique cette semaine.

J’ai aussi beaucoup travaillé sur les associations cette semaine, j’ai aussi beaucoup regardé ce qui s’est fait l’année dernière, dans différentes animations, différents schémas, les animations offensives. Ils ont l’habitude de jouer ensemble tous les trois. Actuellement, c’est vrai, Ney et Leo qui ont fait toute la préparation et qui ont deux matchs dans les jambes de 90 minutes, ils sont un peu plus dans le rythme. Je n’ai aucun doute que Kylian soit dans le rythme, après, il faudra voir sur la durée du match. Mais ils ont l’habitude, j’ai pas de soucis de ce côté-là, ils savent jouer les uns pour les autres, évidemment, c’est un gros atout d’avoir Kylian avec nous.

Galtier « C’est aussi ça la compétition. Keylor ne l’accepte pas d’être numéro deux et heureusement »

Est-ce que la hiérarchie des gardiens a fait du bien à Gigio et est-ce qu’il se sent bien ? Et pour Keylor, il y a des bruits autour du mercato, est-il prêt à jouer en tant que numéro 2 au PSG ? Ou est-ce que vous pensez qu’il peut partir ?

Ma position a été très claire. J’ai voulu être très transparent depuis ma première prise de parole. j’ai fait un choix en nommant Gigio numéro et et Keylor numéro 2.  Je ne peux pas juger, est-ce que Gigio est mieux, j’ai pas de repères par rapport à l’année dernière, les séances se passent bien pour les uns et las autres. Gigio me semble épanoui, ce qui est normal quand vous êtes appelé à être le numéro 1.

C’est beaucoup plus difficile pour Keylor mais à travers les séances d’entraînement, il est très très performant, c’est un grand compétiteur avec qui on doit donner beaucoup de respect pour son parcours, par ses trophées qu’il a pu remporter. Mais j’ai fait ce choix-là, après, ce sont les performances qui font que, et le numéro deux peut aller chercher le numéro un. C’est aussi ça la compétition. Keylor ne l’accepte pas d’être numéro deux et heureusement. Il a un tel parcours, que c’est normal et c’est très dur pour lui. Je sais qu’il a des sollicitations, mais aujourd’hui, à l’entraînement, il se comporte en grand professionnel et en grand compétiteur.

Galtier « Comme je l’avais dit, quand Leo sourit, l’équipe sourit »

Est-ce qu’il y a quelque chose qui vous a surpris chez Lionel Messi ?

Comment répondre à une question si simple ? Je ne peux pas être surpris, parce que quand vous avez un tel palmarès, que vous avez joué autant de match et que vous avez gagnés autant de trophées et que vous avez été autant décisif dans une carrière, c’est que vous êtes un très grand professionnel et il le confirme. Depuis le 4 juillet, Leo est présent à toutes les séances d’entraînement, il est souriant, impliqué, il échange avec ses partenaires. Il est je pense aussi une source d’exemple pour nos joueurs.

J’apprécie chaque instant, chaque moment de le voir sur le terrain, de lui dire bonjour, tous les jours parce qu’il représente l’exemple à suivre dans son investissement, il a tout gagné quasiment, il lui manque le plus gros des trophées, le mondial. Mais à travers son club, il a tout gagné, il a eu toutes les distinctions individuelles, il a n’est pas rassasié, loin de là. Je le trouve épanoui et comme je l’avais dit, quand Leo sourit, l’équipe sourit. C’est vrai. A l’entrainement, c’est pareil, il est aimé et admiré de par ses partenaires.

Galtier « Je vais faire en sorte de garder cette animation-là »

Avec les recrues et les retours, y a-t-il un autre système de jeu que vous envisagez lors des prochains match ou s’il y a une difficulté ?

Par rapport aux absences, on fait en sorte d’avoir un effectif ou tous les postes sont doublés, mais on a aussi des joueurs qui peuvent être polyvalents. Je regarde sur un plan offensif, je pense à Hugo, mais il y a aussi Pablo, qui a une telle intelligence qu’il peut compenser l’absence d’un des trois et dans différents registres. Il a su le faire sur les deux matchs qu’il a pu jouer même en préparation.

Est-ce que je peux changer de système ? Je peux changer d’animations, j’ai une réflexion sur ça, avec l’enchainement des matchs, il faudra voir. Aussi, il faudra aérer et laisser reposer des joueurs que ce soit en cours de match ou dès le début des matchs. Je vais faire en sorte de garder cette animation-là, qu’elle soit l’organisation défensive, mais aussi une animation offensive, mais il peut y avoir des variantes, notamment à certains moments ou on peut penser qu’on peut se retrouver avec un milieu à trois.

Et une défense à 4 ?

Non (rires).

Galtier « Je suis heureux pour lui »

Est-ce qu’il y a une forme de regret de voir partir Arnaud Kalimuendo, qui est à Rennes, qui passe sa visite médicale ?

Non, je suis heureux pour lui. Au club, on est heureux pour lui. Les choses étaient très claires, avec Arnaud, qui sortait d’une bonne saison avec Lens et qui aspire à avoir un temps de jeu nettement plus important, comme il a pu avoir avec Lens. Ici, ce serait difficile, il s’est très bien préparé pour l’équipe, pour les matchs amicaux qu’il y avait à faire, pour le Trophée des Champions.

Mais il me semblait clair depuis le début qu’Arnaud allait nous quitter, que ce soit pour l’étranger ou en France. Il a eu le grand mérite de se concentrer sur sa préparation et il va arriver, je pense que ce sera Rennes, même si rien n’est officiel, il sera prêt, il s’est bien préparé comme un grand professionnel. Il a su nous apporter, ce qu’il devait nous apporter. Il nous a apporté de bonnes choses dans la préparation des matchs, mais il était clairement défini qu’il partirait, mais on aura un regard attentif sur sa progression.

Galtier « Oui, on souhaite l’arrivée d’un autre attaquant »

Avec le départ de Kaalimuendo cherchez-vous un autre attaquant et si oui, quel profil ?

Évidement, c’est une question récurrente. Oui, on souhaite l’arrivée d’un autre attaquant. Je le répète, on a un calendrier très chargé jusqu’au 13 novembre, et la Coupe du Monde. Évidemment, on souhaite une arrivée, le club travail énormément, je suis en relation directe avec Luis Campos sur ça et Luis est en relation directe avec la direction et notre président.

Il ne faut pas se tromper, il ne faut pas faire n’importe quoi. Après, il y a ce qui est réalisable et ce qui ne l’est pas. Est-ce que ce joueur va arriver ? Je ne sais pas, on n’a aucune garantie sur ça. Le club ne prendra pas pour prendre et empiler les joueurs. Il faut que ce soit une vraie valeur ajoutée et le club travail dans ce sens-là. Je ne peux pas vous confirmer qu’à la fin du mercato un joueur offensif arrivera, mais en tout cas le club travail dur sur ce poste-là.

Galtier « On est là et en matière d’investissement, on doit être irréprochable »

Samedi, c’est votre premier match au Parc des Princes, quel effet ça fait et avez-vous un message pour les supporters ?

Non, je n’ai pas de message direct. Je pense qu’il va y avoir de l’émotion parce que le stade sera plein, c’est le premier match de la saison. A 55 ans, je vais être du bon côté, à droite, sur le bon banc et que je suis très heureux d’être là. Je pense qu’on aura un accueil chaleureux, parce que les joueurs depuis le 4 juillet travaillent dur. Le passé, c’est le passé.

Il y a une page blanche qui s’est ouverte le 4 juillet, un cahier blanc, vierge, les joueurs travaillent dur depuis la reprise. Ils ont été irréprochables dans la tournée, dans la préparation. Ils ont été bons, efficaces, contre Nantes, contre Clermont, il y a un bon état d’esprit. Je veux que mon équipe emmène les supporters à être derrière leur équipe en termes de comportement, d’investissement et de rythme. Il faut qu’on soit irréprochable dans ce domaine-là.

Il faut évidemment ‘l’emporter, mais c’est plus facile quand on met du rythme, de l’intensité et que les uns jouent pour les autres. C’est ce que je vois depuis le 4 juillet et il n’y a aucune raison que l’on ne voit pas cela samedi devant nos supporters pour notre première. Je n’ai pas de message à faire passer. Nous avons un message à faire passer. On est là et en matière d’investissement, on doit être irréprochable.

Galtier « Son absence la semaine dernière était un choix sportif et non pas autre chose »

On a vu qu’Icardi a rejoint les indésirables. Il n’a pas beaucoup d’offres, quels sont les plans pour lui ?

Il a rejoint le groupe des sessions de l’après midi. Plus précisément. Cela n’a pas été facile. J’ai vu Mauro en début de semaine. Son absence la semaine dernière était un choix sportif et non pas autre chose. Un choix sportif. J’ai vu Mauro en début de semaine et je lui ai dit que je vais encore restreindre le groupe, je ne veux pas travailler avec 25 joueurs de champ.

Est-ce qu’il a des souhaits, des sollicitations, je ne le sais pas. Le club travaille en étroite collaboration avec Mauro pour trouver la meilleure solution possible. Mauro a eu très peu de temps de jeu ces dernières saisons. Je pense qu’il est important pour lui qu’il se relance. Est-ce qu’il aspire à trouver un club Champion’s League ou espère aller dans un championnat précisément, je ne le sais pas.

Mais je crois que dans l’intérêt de Mauro mais aussi du club, il faut que l’on trouve le meilleur compromis possible, c’est-à-dire un club, où il pourra exprimer ses qualités. Il n’a pas tout perdu comme ça. Mais c’est vrai que cela fait deux ans que c’est difficile et à un certain moment, par expérience, le fait de changer pour trouver un endroit plus favorable, vous permet de vous relancer dans une carrière.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Club