Restez connectés avec nous
Thiago Silva se confie sur les "inconvénients" de la célébrité et son adaptation à la culture française

Club

Thiago Silva se confie sur les « inconvénients » de la célébrité et son adaptation à la culture française

Dans un entretien accordé à France Football, Thiago Silva, défenseur central de 35 ans du Paris Saint-Germain et du Brésil, a évoqué la difficulté à vivre normalement et tranquillement à Paris, où il s’est particulièrement bien adapté à la culture.

« Je ne peux pas faire du tourisme ou parcourir les musées. (…) Au début, j’ai essayé. J’ai visité le Sacré-Coeur, mais une fois que tu es ‘démasqué’, c’est fini, tu ne peux plus être tranquille. Et comme je n’aime pas refuser un autographe ou une photo, c’est difficile à gérer. J’essaye parfois de me balader sur les Champs-Elysées, surtout à l’approche de Noël, pour faire un peu de shopping. J’enfile un gros manteau et un bonnet pour passer inaperçu. Mais il faut que ça soit rapide. Je ne peux pas vraiment me déplacer comme tout le monde. (…) Ce sont des inconvénients, mais, en même temps, si je n’étais pas reconnu dans la rue, je crois que ça me rendrait triste (rires). Je comprends que les gens veuillent prendre une photo avec moi. Alors, plutôt que de refuser et de blesser un enfant, je préfère me retirer.

Thiago Silva « je me suis dit ‘Ce sont les Français qui ont raison’. »

Les Parisiens sont moins chaleureux que les Brésiliens ?

Oui, ils sont moins ouverts mais, en même temps, ils sont plus généreux. J’ai mis du temps à saisir la nuance. (…) Au restaurant, par exemple, je trouvais ça bizarre. Tu commandes un verre et on te le sert, mais sans un sourire, sans te demander si tu veux des glaçons ou du citron…Ce ton sec et distant, ça ma surpris. Au Brésil, quand le serveur t’apportes ton verre, il te demande ce que tu fais là, il te raconte sa vie et tu lui racontes la tienne (rires). Mais au bout d’un moment, je me suis dit ‘Ce sont les Français qui ont raison’. Je respecte cette distance et je trouve ça finalement très bien. Aujourd’hui, je suis considère que les Français sont doux, charmants. »

Même si la vie de footballeur professionnel peut souvent faire rêver, il n’y a pas que du positif. Outre la pression et des critiques qui peuvent être dures, il y a en plus la difficulté à vivre normalement ». Les sorties sont assez souvent « perturbées », même si les joueurs aiment aussi être reconnus et rencontrer des fans, comme le glisse Thiago Silva.

Ce dernier semble s’être très bien adapté à cette vie et à Paris. Il faut se faire aux différences de culture, ce qui prend du temps. Mais c’est tellement réussi dans son cas qu’il comprend mieux maintenant l’habitude française. Ce n’est pas pour rien qu’il a pris la nationalité française. Et on peut facilement qu’il restera encore longtemps à Paris, comme joueur puis dirigeant par exemple, pourrait le ravir. On espère que le PSG ira aussi dans ce sens pour ce grand joueur et professionel.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Club