Restez connectés avec nous
David Luiz : "On a commencé trop doucement dans nos têtes"

Coupe de France

David Luiz : « On a commencé trop doucement dans nos têtes »

A l’issue de la victoire arrachée par le Paris Saint-Germain juste avant de basculer en prolongations, David Luiz est revenu sur le presque non-match qu’ont livré les Rouge et Bleu au micro d’Eurosport.

Pour lui, les joueurs de la capitale ont eu du mal à entrer d’une bonne manière dans le match, entamant la 1e période de façon beaucoup trop timide et laxiste.

« Je pense que c’est une question de mental. On a commencé trop doucement dans nos têtes, on a laissé de l’espace, beaucoup trop. Et quand tu commences comme ça, ce genre de choses peut arriver. Nous avons été chanceux de ne concéder qu’un seul but, car normalement, avec un début pareil, vous pouvez en prendre deux ou trois et le match est terminé. »

Le besoin de réveiller ses partenaires à la mi-temps s’est donc imposé. Capitaine d’un soir avec l’absence de Thiago Silva et la présence de Zlatan Ibrahimovic sur le banc, le Brésilien a parfaitement joué son rôle, tentant de changer le jeu de ses coéquipiers et d’insuffler un peu plus de motivation et dynamisme au sein de l’équipe.

« Cela fait partie de mon rôle de réveiller mes partenaires, c’est ce que j’ai fait ce soir. Nous étions vraiment lent dans le rythme, c’était compliqué. Nous avons parlé dans le vestiaire, tous ensemble, et tout le monde a été honnête, c’était bien. Quand vous voyez que vous avez été mauvais, que vous le dites et que vous êtes bon ensuite, c’est très bien »

Il en a aussi profiter pour saluer le bel arrêt de Sirigu sur Moubandjé alors qu’il y avait encore 1-0 pour les Toulousains et qu’un autre but encaissé aurait sûrement scellé le sort des Parisiens dans la compétition.

« Oui c’est le tournant du match. L’arrière gauche a fait un match fantastique et Sirigu fait vraiment un super arrêt. »

Même s’il a une part de responsabilité dans le but encaissé, David Luiz a ensuite effectué une très bonne partie. Rugueux dans les duels, il a inscrit le but égalisateur avec rage. Il a aussi aider ses partenaires à l’image de ses encouragements envers Presnel Kimpembe en début de partie alors qu’il était un peu dans le dur et avait du mal à se mettre dans le rythme.

 

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Coupe de France