Restez connectés avec nous
Benfica/PSG - Gil Manzano arbitre du match, jaunes nombreux mais rouges très rares
©Iconsport

LDC

Benfica/PSG – Gil Manzano arbitre du match, jaunes nombreux mais rouges très rares

Ce mercredi, dans le cadre de la 3e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2022-2023, le Paris Saint-Germain (1er) affrontera le Benfica (1er du championnat portugais) à l’Estadio da Luz (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal et RMC Sport). L’arbitre de la rencontre a été choisi, il s’agira de Jesus Gil Manzano (38 ans). Lequel n’a pas la plus grosse expérience en Ligue des Champions, avec seulement 15 matchs, mais a tout de même arbitré 199 matchs en Liga.

L’homme au sifflet sera assisté par Diego Barbero et Angel Nevado. Miguel Angel Ortiz Arias sera le quatrième arbitre. Alejandro Hernandez et Juan Martinez Munuera officieront en tant qu’arbitres assistants vidéo.

Avec M. Gil Manzano au sifflet, on peut s’attendre à ce que les cartons jaunes soient donnés très rapidement durant la rencontre. En effet, alors que la moyenne nationale par rencontre est de 3,68 (écart type de 0.12), l’arbitre de mercredi a donné 5,39 jaunes par match en moyenne dans toute sa carrière en Liga et Ligue des Champions (chiffres Transfermarkt). Il est donc largement plus haut que la moyenne, ce qui promet pour un match qui s’annonce très intense.

En revanche, l’homme au sifflet ce mardi est beaucoup moins sévère du côté des exclusions, puisqu’il a une tendance moins élevée que la moyenne pour ce qui est de distribuer des cartons rouges directs. En effet, Gil Manzano est à 0,09 exclusion par match dans sa carrière alors que la moyenne française par rencontre est aussi de 0,17 (écart type de 0.11). On peut donc espérer que ses avertissements servent à éviter que ça aille trop loin, et non qu’il a « peur » d’exclure.

Jesus Gil Manzano est au-dessus de la moyenne pour exclure un joueur après son premier carton jaune, puisqu’il a donné un second avertissement au même joueur 0,14 fois par match en moyenne alors que la moyenne française se situe à 0,08. Un écart assez logique avec son habitude à donner des jaunes dans un premier temps, sans donner beaucoup de rouges. D’ailleurs, il n’a pas encore exclu un joueur en Ligue des Champions. Enfin, pour ce qui est des penaltys, l’homme au sifflet mercredi est plus haut que la moyenne avec 0,45 penalty sifflé par match, alors qu’en Ligue 1 est à 0,33 (écart type de 0,10).

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans LDC