Restez connectés avec nous
Bruges/PSG - Herrera déçu du match nul et peu lucide, "je pense que l'on a fait assez pour gagner"
©IconSport

LDC

Bruges/PSG – Herrera déçu du match nul et peu lucide, « je pense que l’on a fait assez pour gagner »

Le Paris Saint-Germain et Bruges, se sont quittés, ce mercredi sur le score de 1-1 (voir résumé ici). Ce 1er match de la phase de poules de Ligue des Champions, n’aura pas été le doux retour à la compétition espéré. Le club parisien a souffert plus que de raison. Souvent, en retard, face à une belle équipe belge, les Parisiens n’ont pas tout perdu en gardant le score de parité jusqu’au bout. Ander Herrera, milieu de 32 ans, s’est arrêté au micro de Canal + et sa réaction a pu en surprendre plus d’un. Il évoque le bon match des Rouge et Bleu, et même s’il reconnaît qu’ils n’ont pas fait un match fantastique, il dit que Paris aurait dû gagner. Une manière de ne pas tirer sur l’équipe.

Herrera « Ils ont un très bon gardien et on ramène un point pour commencer la compétition »

« Je pense que l’on a fait assez pour gagner. On n’a pas réalisé joué un match fantastique, mais suffisant pour gagner. On a manqué des occasions claires et c’est pourquoi on n’a pas gagné. Je pense que l’on a eu le contrôle du match et peut-être au début de la seconde période ils ont créé un peu d’occasions. Je pense que l’on a globalement maîtrisé le match. On s’est procuré des occasions mais c’est la Champions League. Ils ont un très bon gardien et on ramène un point pour commencer la compétition.

Il faut encore du temps pour construire ?

On a un groupe très fort. Le coach peut faire une équipe très forte. Tout le monde est important ici. On va faire une équipe très forte. On n’est pas encore au complet, mais il n’y a pas d’excuse on a mérité de gagner. »

La déclaration de Herrera est surprenante tant, le PSG a souffert. Il défend la prestation de ses coéquipiers comme pour protéger un groupe qui va forcément souffrir dans les prochains jours de cette contre-performance. Le PSG a eu des occasions, c’est un moindre mal, mais l’impression générale ne plaide pas en leur faveur. Au duel, dans l’intensité, dans les courses, dans les occasions, Bruges a été supérieur. C’est même un moindre mal de repartir avec un match nul. 

Herrera défend aussi les joueurs en assurant que l’équipe est forte et va monter en puissance. On veut bien le croire, mais on ne peut pas éternellement attendre les prochains matchs pour se mettre à courir. Il y a eu des manques physique, techniques et certains joueurs ont plus qu’inquiété. Le prochain match va valoir cher pour les Parisiens qui auront à cœur de se racheter, sinon la phase de groupe promet d’être plus que pénible.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans LDC