Restez connectés avec nous
City/PSG - Marquinhos regrette "les détails ont fait la différence"
©Photo Icon Sport

Club

City/PSG – Marquinhos regrette « les détails ont fait la différence »

Pas à la hauteur de l’événement, tout simplement. Le Paris Saint-Germain jouait ce soir en demi-finale retour de Ligue des Champions et n’a pas su réitérer ses belles performances réalisées à l’extérieur comme au Camp Nou ou à l’Allianz Arena. Dépassés dans le secteur de l’efficacité offensive, les hommes de Mauricio Pochettino rentrent donc à Paris sans voir une deuxième finale d’affilée (défaite 2-0, voir résumé ici, 4-1 au cumulé). Seul Parisien méritant ce soir, le capitaine brésilien et défenseur central Marquinhos a exprimé sa déception au micro de RMC Sports.

Marquinhos: « On n’a pas su profiter de nos actions »

« Comment j’ai vécu ce match ?

Au niveau des émotions, cela a été un match où on a essayé de tout donner. On a bien commencé, avec une pression très haute. Mais on sait que ces matchs se jouent sur des détails. On n’a pas su profiter de nos actions. Eux, ils marquent sur la première action et ça nous met en difficulté.

Marquinhos « On sait que l’on a des choses à améliorer. »

En seconde période, on fait le pressing et sur des détails on prend le 2e but qui nous tue. On sait que l’on a des choses à améliorer. L’an dernier, les détails ont fait qu’on est allé en finale. Là, on s’arrête en demi-finale.

Des détails qui changent tout ?

On avait des stratégies différentes. Ils savent très bien garder le ballon. On a essayé d’être agressif. On a réussi, mais les détails ont fait la différence. »

14 tirs, 0 cadré. Cette statistique résume à elle seule le marasme offensif proposé par les Parisiens ce soir. Si Marquinhos a bien essayé de montré la voie à ses partenaires comme au match aller, il n’a cependant trouvé que la barre des Sky Blues cette fois-ci. Mais dans l’engagement et l’envie de bien faire, le capitaine a réellement été l’exemple à suivre et cela promet encore de belles années pour les supporters parisiens. Dommage qu’il ait manqué un tout petit quelque chose qui aurait pu faire la différence.

Mais la défense, malgré les deux contres chirurgicaux encaissés, n’est pas le secteur le plus à blâmer, contrairement à l’offensif. Car il ne faut pas s’y tromper, le PSG avait la place de passer ce soir mais les mauvais choix et les mauvais derniers gestes l’ont privé de rejoindre Istanbul. La copie est donc à revoir pour des Parisiens frileux sous la neige mais maigre consolation, la base de travail pour l’an prochain semble solide. On se console comme on peut.

Publicités
 
Lâches un Com' si tu supportes le PSG ;-)

Derniers articles

Autres articles présents dans Club