Restez connectés avec nous
Lizarazu "Ce qui m’a marqué c’est de voir la tronche des Barcelonais, ils étaient choqués"

LDC

Lizarazu « Ce qui m’a marqué c’est de voir la tronche des Barcelonais, ils étaient choqués »

Hier soir, le Paris Saint-Germain a surpris tout le monde et notamment le FC Barcelone en s’imposant 4-0 face aux Catalans en 8e de finale aller de Ligue des Champions. Bixente Lizarazu, ancien international français devenu consultant, est revenu sur ce match incroyable au micro de RTL.

« C’était magnifique, copie parfaite du Paris Saint-Germain de la première à la dernière minute. A la limite si on veut, ils ont un petit peu bataillé les cinq dernières minutes, c’est le seul moment où Paris a un petit peu souffert mais c’est impressionnant l’intensité qu’ils ont mis tout au long de ce match, la capacité à tenir le rythme et à étouffer totalement…

Ce qui m’a marqué c’est de voir la tronche des Barcelonais, ils étaient choqués. Ils ne pouvaient plus rien faire et celui qui était un petit peu le symbole de tout ça et je ne l’ai jamais vu dans cet état là c’est Andrés Iniesta (…) totalement à côté de son match.

Adrien Rabiot monstrueux à la récupération. Kimpembe c’était tranquille, il jouait dans son jardin. Di Maria, enfin il a été grand et puis Draxler qui a fait des différences (…) et qui a apporté la touche de ce match et qui a été l’un des symboles de ce match. », propos relayés par Le Figaro.

Paris a fait d’énormes efforts pour être magique.

Le PSG a en effet eu un peu de mal à finir le match. Il manquait un peu de lucidité pour mieux finir les actions (il y a eu des opportunités de 5-0) et la relance était un peu moins propre. Mais c’est compréhensible quand on voit l’énergie dépensée par les Parisiens durant cette rencontre. Ils ont été magnifiques hier soir, dans l’envie comme dans le jeu, ce qui ne vient pas sans effort. Parfois, on pouvait presque penser que c’était facile pour eux. Sauf que c’est parce qu’ils ont tout donné en équipe durant chaque minute que ce match a été possible. Un peu de fatigue en fin de match n’a rien de surprenant.

Cela a failli être dommage car le Barça a pu penser marquer dans les dernières minutes, maintenant qu’il pouvait enfin respirer et jouer un peu. Mais Umtiti a trouvé le poteau sur sa tête, laissant le score refléter la souffrance barcelonaise face à un très grand PSG. Il faudra maintenant confirmer cette prestation avec d’autres succès et notamment en allant obtenir la qualification en quart de finale au Camp Nou. N’oublions pas que l’affaire n’est pas encore réglée, même si elle est très bien démarrée.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans LDC