Restez connectés avec nous
PSG/Ajaccio - Galtier en conf : Messi, Ultras, usure, jeu et Ekitike
©Iconsport

LDC

PSG/Benfica – Galtier en conf : système de jeu, Messi et Mbappé

Mardi, dans le cadre de la 4e journée de la phase de groupes de la Ligue des Champions 2022-2023, le Paris Saint-Germain (1er de Ligue 1) affrontera le Benfica (1er du championnat portugais) au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ et RMC Sport). À la veille de cette rencontre, le coach parisien Christophe Galtier a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer l’éventuel changement de système de jeu, l’importance de la rencontre, l’absence de Lionel Messi (attaquant de 35 ans) et le mécontentement de Kylian Mbappé (attaquant de 23 ans).

Galtier « Cela dépend de l’état physique des joueurs, de la connexion entre eux. »

Comment savoir la défense à 3 est toujours le bon système ? La baisse de régime est plutôt due à la fatigue ?

Il y a tout d’abord l’analyse du match aller et de quelle manière Benfica a pu nous mettre en difficulté. Sur l’aspect tactique, il faut voir si toutes les choses ont été bien faites dans tous les secteurs. Il y a le choix d’avoir un différent système possible avec une défense à 4. Cela dépend de l’état physique des joueurs, de la connexion entre eux.

Si on enlève un défenseur, on peut avoir un joueur plus haut. Est-ce que c’est au milieu, est-ce que c’est plus haut. Il faut analyser tout cela. On doit aussi voir les erreurs faites défensivement, voir s’il y a des incompréhensions ou si c’était trop difficile de défendre comme ça. Est-ce qu’il faut être moins agressif ? Nous avons parlé de cela avec mon staff. Il y a toujours la réflexion de savoir si on va changer de système avec l’enchaînement des matchs, la blessure de Kimpembe, la suspension de Ramos.

Galtier »c’est fort probable qu’il soit présent contre l’OM. »

Un moment pivot dans la saison du PSG ?

Toutes les semaines sont importantes au PSG. Evidemment qu’il y a le Benfica, que l’on a eu peu de temps de récupération et qu’arrive ensuite le match très attendu contre l’OM. C’est une semaine importante, mais la semaine d’après et la suivante seront importantes. Le PSG a l’ambition de jouer tous les matchs pour les emporter. On ne calcule pas des priorités. On prend en compte l’état de forme des joueurs. Certains blessés vont revenir dans le groupe dans très peu de temps.

Messi jouera contre Marseille ?

Il a senti une gêne au mollet contre le Benfica, on pensait, et lui aussi, qu’il pourrait jouer ce mardi. Il va beaucoup mieux, il est très confiant mais il a encore cette sensation gênante. Il a préféré ne pas jouer un tel match. Pour Marseille, on verra l’évolution. Mais c’est fort probable qu’il soit présent contre l’OM.

Galtier « il faudra trouver d’autres situations, d’autres connexions, pour amener le danger sur la défense portugaise. »

Cela change tout de jouer sans Messi ?

On connaît l’importance de Leo dans notre jeu et l’importance de son état de forme, la connexion qu’il peut avoir avec Kylian, Ney ou nos pistons. On ne peut pas se réjouir de son absence, forcément. Mais il faudra trouver d’autres situations, d’autres connexions, pour amener le danger sur la défense portugaise. Cela change certaines choses dans les déplacements et l’organisation.

Galtier « n a travaillé sur la répartition des positions pour avoir plus de variété. »

Comment améliorer la relation entre Neymar et Mbappé en l’absence de Messi ?

Si on veut l’améliorer, c’est qu’elle existe. Et elle existe vraiment. Evidemment qu’il faut que l’on puisse avoir des variations. Si on n’a que ça, c’est trop facile pour l’adversaire de nous enfermer. On doit aussi trouver du jeu sur le côté droit, alors que Messi rentre souvent dans le jeu. On a travaillé sur la répartition des positions pour avoir plus de variété. Mais la relation entre Neymar et Mbappé existe depuis plusieurs années. On a souvent vu Ney passeur pour Kylian.

Galtier « Nous avons parlé hier longuement. »

Mbappé pas satisfait de jouer en pivot, vous en avez parlé avec lui ? Il peut jouer dans un autre registre demain ?

Il y a la réaction à chaud après son match dans un moment de frustration puisque nous étions déçus. J’ai évidemment beaucoup parlé avec Kylian dès le début de saison et j’ai été très attentif à sa déclaration quand il a dit qu’il était plus à l’aise en Equipe de France. Je ne sais pas ce qui a été dit à Kylian avant que j’arrive, quand il prolonge au PSG.

Tout au long de la préparation, nous avons souvent discuté avec le président et Luis Campos pour avoir un autre attaquant avec un autre profil pour se retrouver avec 2 véritables attaquants pour permettre à Kylian d’évoluer le plus possible dans sa zone préférentielle. Ce joueur n’est pas arrivé, on a d’autres joueurs qui sont différents mais de classe mondiale.

Il y a une vraie connexion entre Neymar et Kylian, entre Messi et Kylian. Mais il a des ballons dans l’axe et il se sent parfois en pivot. C’est un joueur intelligent qui peut analyser son placement et l’adapter en fonction de l’organisation. Nous avons parlé hier longuement.

Galtier « On écoute ses remarques et sa réflexion, parce qu’il est un joueur très important pour l’équipe. »

Une inquiétude avec ce sujet autour de Mbappé ? Cela explique que l’on ne voit pas le meilleur Mbappé dernièrement ?

Kylian est déjà à 11 buts. Je sais que par sa qualité, il va marquer encore et beaucoup. Il ne devait pas jouer à Reims, il était malade. Il y avait déjà l’absence de Leo, Neymar était incertain à cause de l’enchaînement des matchs. Mais s’ils avaient été là, il n’aurait pas joué. Il a joué malade, fatigué, et en plus dans un match qui n’a pas très bien tourné pour nous. Mais c’est une discussion que nous avons souvent.

J’essaye de le rassurer avec différentes options, qui n’ont pas été mises en place pour différentes raisons. On écoute ses remarques et sa réflexion, parce qu’il est un joueur très important pour l’équipe.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans LDC