Restez connectés avec nous
PSG/Real Madrid  - Ancelotti en conf : Benzema, Pochettino, Mbappé, tactique
©Iconsport

LDC

PSG/Real Madrid – Ancelotti en conf : Benzema, Pochettino, Mbappé, tactique

Mardi, en 8e de finale aller de la Ligue des Champions 2021-2022, le Paris Saint-Germain affrontera le Real Madrid au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h, diffusion sur Canal+ et RMC Sport). A la veille de cette rencontre, le coach madrilène Carlo Ancelotti a répondu à plusieurs questions en conférence de presse. L’occasion d’évoquer ses sentiments, le possible retour de Karim Benzema (attaquant de 34 ans), le coach Mauricio Pochettino, la pression, Kylian Mbappé (attaquant parisien de 23 ans) et la tactique.

Ancelotti « Pochettino est pour moi en train de faire un grand travail ici. »

Vos sensations ?

Elles sont bonnes. Nous avons toute la confiance du monde. C’est un match contre un très bon adversaire. Il a l’envie de gagner, comme nous. Ce pourrait être une finale ce match. On a envie d’éliminer un adversaire difficile.

Qui a le dernier mot pour Benzema ?

C’est une bonne question. Je dois écouter, le staff médical et le joueur, puis prendre ma décision. Il a pu s’entraîner. Après, il y a la sensation qu’a le joueur. Ensuite, l’entraîneur doit penser à la situation. Il n’a joué depuis un mois, mais il s’agit de Karim, pas d’un joueur qui doit s’adapter.

Vous revenez à Paris en tant que meilleur coach de l’histoire du PSG selon les supporters et face à Pochettino, qui rêve d’entraîner le Real Madrid ?

J’ai un très bon souvenir du temps que j’ai passé ici. Et je suis très heureux de l’avis des supporters. Pochettino est pour moi en train de faire un grand travail ici. Ce n’est pas facile dans un club très important, il y a beaucoup de pression. Le plus important, c’est le match. Cette confrontation n’a pas besoin de quelque chose de plus. C’est un top match.

Ancelotti « Pour un entraîneur, ce n’est pas un match très difficile à préparer. »

C’est un facteur que le PSG puisse avoir plus de pression ?

Je crois que la pression est sur les 2 équipes, avec un match contre un très grand adversaire. Pour nous, il s’agit du PSG. Il ne faut pas trop penser à l’avenir. Il faut bien préparer ce match, supporter la pression, la gérer, mais ce n’est pas une obsession. C’est une grande motivation, avec un grand match dans un stade magnifique.

Nous devons seulement essayer de tirer le meilleur de nous-mêmes. Pour un entraîneur, ce n’est pas un match très difficile à préparer car les joueurs sont à 100% dans la motivation. C’est le plus important. Même s’il faut aussi un bon plan. Mais les deux équipes sont assez connues. Ce n’est pas si compliqué.

Ancelotti « Il faut une performance complète. »

Quel PSG attendez-vous ? Il faut jouer en contres ou avoir le ballon ?

Il faut faire un match complet. Il n’y aura rien de particulier. Le PSG va montrer ses qualités dans la possession, c’est aussi un danger dans la transition. Mais nous aussi. Ce sont des équipes reconnaissables et semblables. Les deux équipes jouent un football similaire. Ce n’est pas simplement avec un seul but que l’on peut gagner. Il faut une performance complète.

Ce que signifie le match pour Mbappé ?

Tous les joueurs qui vont jouer ce match sont là parce qu’ils sont toujours concentrés sur le fait d’aider l’équipe et l’envie d’éliminer l’adversaire. C’est ce que pense Benzema, Vinicius, c’est ce que pense tout le monde.

Possible de jouer en 4-4-2 pour s’adapter ?

(Il réfléchit) Je ne pense pas que le système en 4-3-3 va changer, mais l’idée serait d’avoir un milieu qui joue en ailier. Mais les ailiers que l’on a peuvent nous aider à jouer avec 2 joueurs sur les côtés.

La gestion de Bale ?

Je parle avec lui, comme tous les autres. La relation avec lui et les autres est bonne. Je n’ai rien au niveau personnel à lui reprocher. Il a toujours bien travaillé et a été respectueux. Mais il a eu des blessures, il y a des circonstances.

Ancelotti « si on veut penser à bloquer Verratti, Messi, Icardi, Di Maria, on va perdre la tête. »

Verratti est le principal danger ?

C’est un grand joueur, il a su s’améliorer et il a pris de l’expérience. Il est très important. Mais si on veut penser à bloquer Verratti, Messi, Icardi, Di Maria, on va perdre la tête. C’est mieux de penser à ce que l’on va faire sur le terrain.

Plus difficile d’entraîneur au PSG ou à Madrid ?

Pour moi, entraîner n’est pas difficile. C’est un plaisir. J’ai pris du plaisir au PSG et j’en prends au Real Madrid. Plus le club est grand, plus j’ai du plaisir.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans LDC