Restez connectés avec nous
©Iconsport

Autour du PSG

PSG/Nice – Les notes des Parisiens : Mbappé doublé, la défense prend l’eau

Ce vendredi, dans le cadre de la 5e journée de Ligue 1 2023-2024 le Paris Saint-Germain affrontait Nice au Parc des Princes. Après un match où les Rouge et Bleu n’ont pas joué comme ils savent le faire depuis le début de la saison, ils s’inclinent 2-3 (résumé vidéo PSG/Nice), mérité pour les Niçois. Voici nos notes des Parisiens.

Gardien –

Gianluigi Donnarumma (5,5) – Une erreur à la relance, un but sur lequel il ne peut rien et un arrêt intéressant, voilà les points clefs de sa première mi-temps. Il prend deux buts en seconde mi-temps, c’est beaucoup, même s’il n’est pas vraiment responsable.

Défenseurs –

Achraf Hakimi (6) – Très bonne première mi-temps du Marocain. Il a joué intérieur par moment, des fois le long de la ligne. Sa première mi-temps est très bonne, il a bien défendu, mais surtout bien attaqué, à l’image de sa passe décisive pour Mbappé. Sa deuxième mi-temps est un ton en dessous.

Danilo Pereira (5) – Il a joué comme il sait le faire, solide, pragmatique, mais il a été moins impériale que ce qu’on a pu voir dans certains matchs les saisons précédentes. Marquinhos a manqué sur ce match, Danilo n’était pas dans le bon rythme.

Milan Skriniar (4,5) – Toujours aussi solide et présent en défense, il lui manque encore des petites choses, comme on a pu le voir en première mi-temps. Sur les premiers appuis adverse, il est en retard. Il montre qu’il a des qualités, mais c’est trop léger pour le moment, notamment au niveau de la vitesse. Ses relances ne sont pas encore incroyables.

Lucas Hernandez (5,5) – Hernandez, c’est le roc, rapide, qui ne lâche rien. Sur le côté gauche, il fait des bonnes choses, il étouffe l’adversaire, mais pour l’heure, tout n’est pas au point. C’est lui qui détourne le ballon dans le but de Donnarumma. On sent qu’il a des jambes, mais le PSG était en difficulté ce vendredi.

Milieux –

Vitinha (5,5) – A l’image de son début de saison, il est l’un des joueurs les plus en vue de l’équipe. Il lui a manqué un peu de velléité offensive pour aller plus loin dans les occasions. Il se bat, il lui faut trouver encore de la régularité. En seconde mi-temps, il n’a pas su jouer vers l’avant, ce qui fait défaut à cette équipe parisienne.

Warren Zaïre-Emery (4,5) – Quand il prend le ballon pour aller de l’avant, ça déménage. Dans ce rôle plus reculé avec l’absence d’Ugarte, c’est moins positif, il a souvent un placement plus haut et a pu être pris dans son dos. Il n’est pas avare d’efforts. Il ne faut pas non plus trop lui en demander, mais c’est peut-être l’un de ses moins bons matchs.

Carlos Soler (4,5) – Il se bat, il est souvent trouvé entre les lignes, mais il lui manque quelque chose. Luis Enrique arrivera peut-être à faire revivre sa flamme entrevue à Valence. Pour sa première mi-temps, c’était pas mal, mais pas extraordinaire. Il faut vraiment qu’il trouve sa place dans cette équipe. Remplacé par Manuel Ugarte.

Attaquants –

Ousmane Dembélé (3,5) – Du génie, il en a. Comme souvent, c’est sa spontanéité dans le dernier geste qui n’a pas aidé en première période. Il a eu deux grosses occasions nettes, les deux fois, il s’est manqué. Il faut qu’il soit davantage « tueur ». Sa deuxième mi-temps n’est pas bonne. Remplacé par Bradley Barcola. 

Gonçalo Ramos (3,5) – Une belle tête, peu de ballons, une première mi-temps classique. Il va falloir penser à le servir, notamment avec les centres. Pour le moment, il est en difficulté dans cette équipe. Il n’a pas fait de grands matchs et celui-ci en est encore la preuve, même si tout n’est pas sa faute. Remplacé par Randal Kolo Muani.

Kylian Mbappé (6) – Il fallait marquer, comme d’habitude, c’est lui qui s’y colle. Il n’a pas fait une grande première période, mais il a été combatif, buteur et a sensiblement inviter le stade à se manifester. Mbappé reste un poison, mais comme sur les derniers matchs, il ne semble pas encore à 100 %. Moins tranchant en seconde mi-temps. Bien sûr son second but redonne de l’espoir.

Entraîneur –

Luis Enrique (5) – Il n’a pas mis (à juste titre) les sud-américains au coup d’envoi. Il fallait aller dans le sens de ses paroles, utiliser le groupe en entier. Mais il a encore du travail, notamment dans les transitions offensives de l’adversaire. On ne peut pas dire que le match est réussi et il en partie responsable. Ses changements ont apporté de l’envie.

Retrouvez nos articles sur Google News et MSN/Bing News :

Google News   MSN News

Derniers articles

Articles les plus populaires

Autres articles présents dans Autour du PSG