Restez connectés avec nous
Brest/PSG - Der Zakarian lucide sur le match "Ils ont les armes pour déséquilibrer une équipe"
©IconSport

Adversaires

Brest/PSG – Der Zakarian lucide sur le match « Ils ont les armes pour déséquilibrer une équipe »

Michel Der Zakarian, s’est arrêté au micro d’Amazon après la victoire du Paris Saint-Germain contre son équipe, 2-4, ce vendredi lors de la 3e journée de Ligue 1 (voir le résumé ici). L’entraineur Brestois savait qu’ils allaient souffrir, mais souligne le bon match de ses hommes face à un PSG pas au complet mais avec une belle équipe sur le terrain. Il regrette de ne pas avoir pu égaliser quand le match tournait en leur faveur, mais rappelle que cette équipe de Paris fait mal à ses adversaires et que l’équilibre n’est pas facile à tenir quand ils peuvent marquer à tout moment. 

Der Zakarian « On savait que l’on allait courir après le ballon »

« De la frustration ?

On s’attendait à un match difficile face à une belle équipe parisienne, même s’ils n’avaient pas tout leur effectif, ils avaient des joueurs de talent, même ceux sur le banc. Cela fait la différence. On savait que l’on allait courir après le ballon, on était armé pour ça. C’est dommage de prendre le 3e but de loin. On s’est créé des situations. On n’a pas lâché, cela m’a plu. C’est dommage de ne pas égaliser. Et sur le contre on prend le 4e but.

On l’a bien fait par moments, d’autres moins. On a manqué un peu de justesse par moments. Mais je suis très fier de ce qu’on produit les joueurs. On a essayé de bien exécuter le plan.

Paris ?

Ils nous font courir, ils fixent, ils renversent, ils jouent dans la profondeur. Ils ont les armes pour déséquilibrer une équipe. C’est compliqué de jouer contre eux, avec des joueurs capables de déstabiliser et de marquer. »

Der Zakarian est lucide, tout en regrettant que les choses n’aient pas tourné en leur faveur. Au vu du scénario c’est compréhensible même s’il aurait été dur pour Paris de voir revenir les bretons après ce match. Les deux buts encaissés par les Parisiens montrent les faiblesses du moment, mais ne reflètent pas entièrement la prestation des Rouge et Bleu. On attend encore une prestation aboutie du début à la fin, mais il ne faut pas bouder le plaisir, de belles choses sont à noter. Notamment ces 4 buts encore inscrits ce vendredi. De jolis buts par ailleurs. 

Cela montre la volonté des Parisiens de marquer beaucoup. On voit plus de tentatives, moins de passe à dix. Le PSG a la possession et c’est moins stérile que l’année dernière. Dommage que défensivement, les trous d’air arrivent aussi fréquemment, mais c’est peut-être une bonne chose de ne pas écraser le championnat aussi tôt alors que tous les joueurs et pas des moindre ne sont pas encore entrés en jeu, Lionel Messi et Neymar, attaquants de 34 et 29 ans, mais aussi Marquinhos (défenseur de 27 ans) ne devraient plus tarder à garnir le rang des titulaires. Cela promet pour la suite, d’autant qu’on sent des Parisiens concernés et appliqués pendant de longues phases.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires