Restez connectés avec nous
Jardim regrette les conditions des matchs de Coupe de la Ligue et de France contre le PSG

Adversaires

Jardim regrette les conditions des matchs de Coupe de la Ligue et de France contre le PSG

Leonardo Jardim, entraîneur de l’AS Monaco, a été élu meilleur entraîneur de Ligue 1. Il y a de quoi tant les Monégasques ont réussi une grande saison, en championnat (1er avec 95 points) et en Ligue des Champions (demi-finale atteinte). Mais le Portugais a tout de même des regrets : les défaites en Coupe de la Ligue (finale) et en Coupe de France (demi-finale) contre le Paris Saint-Germain. Il s’explique dans L’Equipe, match par match.

« La finale de Coupe de la Ligue, 90% de nos joueurs étaient partis en sélection, on ne s’est pas entraînés collectivement pendant les dix jours qui ont précédé le match. Et nos joueurs n’étaient pas au niveau, en termes d’intensité, pour disputer une finale. L’ équipe n’était pas préparée pour ce match. Elle s’est montrée un peu immature. Ces dix jours loin de Monaco, ça nous a tués. »

On peut comprendre que Monaco n’ait pas pu préparer au mieux cette rencontre et que Jardim trouve cela dommage. On voudrait toujours pouvoir préparer un match pleinement, surtout une finale. Toutefois, les arguments du Portugais mettent de côté un point essentiel : le PSG avait le même problème. De très nombreux Parisiens étaient en sélection et ils ont à peine pu s’entraîner ensemble avant cette rencontre. Mais ils l’ont beaucoup mieux joué, c’est ainsi. Pour la Coupe de France, le discours a un peu plus de sens, sans être forcément très percutants.

Le fameux soucis du calendrier chargé.

« La Coupe de France, si le match avait été programmé à une autre date, si nous avions pu jouer cette rencontre à fond… Mais la victoire en Championnat qui a suivi (3-1 contre Toulouse), et la défaite de Paris à Nice (1-3), valide notre décision.

Si Paris va jouer à Nice plus libéré, sans la fatigue du match de Coupe quelques jours avant, ils font peut-être un autre résultat, et nous si on joue à Paris avec le onze titulaire… Parce qu’à ce moment-là, Monaco a onze-douze joueurs seulement, nous avons plusieurs blessures, Bakayoko s’est blessé au nez. Si on joue la Coupe à fond, peut-être qu’on ne gagne pas contre Toulouse. Et ça, ça change tout le Championnat. »

En effet, le calendrier est compliqué et il faut faire des choix. Le PSG a joué le match à fond, pas Monaco. Paris a ensuite gagné cette compétition et l’ASM a remporté la Ligue 1. C’est ainsi quand on veut jouer toutes les compétitions, la gestion de l’équipe peut être difficile. Surtout que Monaco n’avait pas un effectif très fourni. Mais il n’y a pas de quoi être surpris. Un club connaît le calendrier avant le début de la saison et sait qu’il doit faire en conséquence.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Adversaires