Restez connectés avec nous
OM/PSG - Sanson "On a fait le match qu'il fallait...Avec l'aide de la VAR, ça aurait peut-être ramené le score à 1-1"

Adversaires

OM/PSG – Sanson « On a fait le match qu’il fallait…Avec l’aide de la VAR, ça aurait peut-être ramené le score à 1-1 »

Morgan Sanson, milieu de 24 ans de l’Olympique de Marseille, a évoqué en zone mixte la défaite de son équipe dimanche soir au Stade Vélodrome contre le Paris Saint-Germain (0-2, 11e journée de Ligue 1). Selon lui, les Marseillais méritaient mieux et l’arbitre est un peu coupable.

« Il y a beaucoup de frustration. On a fait le match qu’il fallait. On a été disciplinés, rigoureux et on a bien utilisé le ballon. Et sur ma perte de balle, ca a été très vite derrière et ils ont réussi à marquer. Mbappé ? On savait que ça allait être un danger pour nous quand il allait entrer. Et sur une course en profondeur, avec un ballon bien donné, il a su la mettre au fond. C’est dommage. En première mi-temps, on a été bien en bloc et ils n’ont pas été dangeureux du tout, si ce n’est juste avant la pause.

‘on a tout donné et il n’y a pas eu le résultat qu’on voulait.’

Avec l’aide de la VAR, ça aurait peut-être ramené le score à 1-1. On est très déçus, car on a tout donné et il n’y a pas eu le résultat qu’on voulait. Mais on a montré qu’on pouvait défendre à 11, beaucoup d’ abnégation et un état d’esprit irréprochable. », a déclaré Sanson.

Il faut bien avouer que les Parisiens n’ont pas eu beaucoup d’occasions dans ce match. Les Marseillais ont plutôt bien défendu et n’ont rien lâché. Mais ils étaient aussi aidés par l’équipe très remaniée alignée par Thomas Tuchel (notamment à cause de sanctions disciplinaires). On note tout de même que les plus grosses opportunités étaient parisiennes et que Paris mérite son succès.

Pour affirmer qu’ils méritaient de marquer dans cette rencontre, les Phocéens n’arrêtent pas de revenir au coup-franc qui a amené un « but » refusé. Sauf que l’arbitre a sifflé une faute dès le début de l’action et les Parisiens ont arrêté de jouer ensuite. Alors à 4 Marseillais seuls dans la surface ils ont réussi à battre Alphonse Areola (gardien de 25 ans). Cela ne suffit pas à dire que le but aurait dû être accordé. Tout simplement parce que l’action était déjà finie, il n’y a donc pas eu de but. Ni de besoin pour la VAR demandée par Sanson et ses coéquipiers. Côté parisien, le travail a été fait sérieusement et il faut maintenant se tourner vers la suite en gardant la mentalité affichée hier soir.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires