Restez connectés avec nous
Pour Coach Courbis, la politique de l'ASM ne lui permet pas de rivaliser avec le PSG

Adversaires

Pour Coach Courbis, la politique de l’ASM ne lui permet pas de rivaliser avec le PSG

En clôture de la 15ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain (1er) se déplacera dimanche soir à 21h sur le Rocher pour affronter l’AS Monaco, actuel 14ème du championnat. Racheté lui aussi en 2011 comme le PSG, l’ASM n’a pas connu la même trajectoire, préférant revendre ses meilleurs éléments plutôt que de construire sur le long terme. Pour Rolland Courbis, ancien joueur de Ligue 1 et actuel co-entraineur du SM Caen, le club monégasque ne peut concurrencer son homologue parisien avec une telle stratégie.

 

« Si c’est le Paris de mardi soir, pourquoi pas… Mais est-ce que Monaco sera capable d’être au niveau comme le Real l’a été ? Je ne suis pas sûr du tout. Pour moi, si le PSG prend le match au sérieux, ce sera très compliqué pour Monaco. Lutter avec Neymar, Mbappé, Icardi… vous vous rendez compte ? »

 

Lorsqu’une équipe rate inhabituellement son match, il est en effet probable qu’elle essaye de se rattraper au match suivant. On espère donc voir des Parisiens prendre le jeu à leur compte et faire oublier cette absence de lucidité vue lors du déplacement à Bernabeu en Ligue des Champions. Si les joueurs de Tuchel prennent le match avec la même motivation que contre l’OM, cela ne devrait être qu’une formalité.

 

 

« Les joueurs qui ont raté leur match à Madrid voudront en plus se racheter. Ce sera très dur. L’ASM futur concurrent du PSG ? En vendant année après année ses meilleurs éléments, il est impossible de concurrencer le PSG. Honnêtement, ne pas pouvoir concurrencer Paris avec cette puissance financière et aussi les compétences, ça ne m’étonne pas. »

 

 

Alors que les deux équipes sont en pleine phase de reconstruction suite à leur rachat, l’AS Monaco va devenir une des équipes les plus coriaces face au PSG, mais seulement au départ de leur projet respectif. Un divorce onéreux de la part du propriétaire, Dmitri Rybolovlev, et une politique de rentabilité plus tard qui mise avant tout sur la vente des jeunes joueurs, Monaco n’a plus rien de du rival n°1, vainqueur du championnat 2016-2017 devant le club parisien. Mais c’est aussi ce qui aura permis au PSG de récupérer notamment Kylian Mbappé, pas de quoi bouder son plaisir donc.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires