Restez connectés avec nous
PSG/City - Guardiola dévoile la clef du match "en seconde période on a été plus agressif"
©Iconsport

Adversaires

PSG/City – Guardiola dévoile la clef du match « en seconde période on a été plus agressif »

Le Paris Saint-Germain, s’est incliné, 1-2, contre Manchester City, en demi-finale aller de la Ligue des Champions (voir le résumé ici). Les Parisiens ont joué un match aux deux visages. Cela leur a coûté cher et les joueurs iront à Manchester avec l’obligation de faire l’exploit. Pep Guardiola, l’entraîneur de Manchester City, s’est arrêté au micro de RMC et il est revenu sur ce qui a changé dans la deuxième mi-temps. Il invite à la prudence pour le match retour, mais est satisfait d’avoir réussi à bloquer Neymar et Kylian Mbappé, attaquants de 29 et 22 ans, qui ont clairement raté leur match.

Guardiola « Mais en seconde période on a été plus agressif »

« Comment expliquer la différence entre les deux mi-temps ?

Nous avons bien commencé le match, mais après le but encaissé nous n’avons pas joué comme il le faut dans cette compétition. Ce n’est pas facile contre le PSG, quand on perd le ballon il y a de grands attaquants. Mais en seconde période on a été plus agressif, on a pu avoir plus le ballon, faire le jeu et ramener un bon résultat.

Ce que l’on a changé ?

Pas grand-chose, on a simplement dit aux joueurs de jouer. Si on perd, on perd. Mais on doit jouer, être nous-mêmes et avoir de la personnalité. »

C’est un match particulier pour le PSG. Presque injouable en première mi-temps, ils ont complétement fait déjouer les Anglais. Paris a montré une agressivité salvatrice, mais cela n’a pas eu les effets escomptés. Manchester City ne s’est pas affolé et le PSG a baissé de pied physiquement. Les joueurs ont été constamment en retard et les Citizens ont trop pu jouer tranquillement. Pep dit que rien n’a changé à la mi-temps. Mais cela serait étonnant qu’il n’ait pas bousculé ses joueurs après la première mi-temps en dedans. Bien sûr, Manchester City a été plus aggressif, mais a marqué sur deux buts largement évitables. Sur le coup franc, le mur se disloque, c’est une faute à ce niveau.

Guardiola « Ils voulaient bien jouer, mais ils n’ont pas été capables »

« Surpris par le changement du PSG ?

Ils voulaient bien jouer, mais ils n’en ont pas été capables. On a été plus agressif. Si vous laissez des joueurs comment Paredes, Verratti ou Neymar jouer, c’est difficile. On ne les a pas laissé respirer.

On avait l’ambition de bloquer Neymar et Mbappé ?

Bien sûr, quand on joue contre le PSG on veut les bloquer. Neymar, c’est quelque chose d’extraordinaire. On l’a encore vu sur la fin du match. Il a pris le ballon pour changer le match.

Ce que Paris peut faire au retour ?

Ils peuvent analyser, peut-être faire quelque chose de nouveau. On veut simplement jouer avec notre personnalité pour aller en finale. C’est ce qu’on doit faire. 

Pep, vante les joueurs du PSG et son soulagement est palpable. Il a réussi à faire déjouer les deux grands attaquants que sont Neymar et Mbappé. Mais pas seulement, en seconde mi-temps, c’est le milieu du PSG qui a joué trop bas, qui a été trop en retard dans les duels et à ce niveau, cela ne pardonne pas. Neymar n’a pas existé dans ce match, il a semblé emprunté et clairement, il n’a pas répondu présent au moment où on l’attendait le plus. Mais comme en 2017 et son incroyable match retour lors de la remontada, on sait qu’il aura envie de se racheter. C’est pareil pour Mbappé qui n’a pas frappé au but, une première pour lui en Ligue des Champions. Manchester n’a pas eu non plus des immenses occasions et le match retour sera ouvert. Espérons que le PSG de la première mi-temps soit là et que celui de la deuxième mi-temps reste sur Paris.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires