Restez connectés avec nous
Gourcuff : Monaco "ils sont inférieurs, au niveau individuel, au PSG. Par contre, la cohérence..."

Adversaires

Gourcuff : Monaco « ils sont inférieurs, au niveau individuel, au PSG. Par contre, la cohérence… »

Ce mercredi soir, en même temps que Paris Saint-Germain/LOSC, l’AS Monaco reçoit le Stade Rennais en 8e de finale de Coupe de la Ligue. Le coach rennais Christian Gourcuff s’est montré admiratif de son adversaire en conférence de presse. Il explique en quoi cette équipe rivalise avec le PSG, qui est pourtant supérieur au niveau des individualités.

« Monaco est une équipe très efficace, bien équilibrée, capable de marquer des buts. Sur le plan du potentiel je pense qu’ils sont inférieurs, au niveau individuel, au Paris Saint-Germain. Par contre la cohérence qu’ils montrent depuis le début de saison les place naturellement parmi les prétendants sérieux au titre. Leur milieu de terrain est beaucoup plus rayonnant cette année. Fabinho et Bakayoko ont pris une dimension supérieure, ça leur permet d’avoir plus d’emprise sur les matchs. J’apprécie beaucoup Valère Germain, un joueur très collectif, très intelligent. Ils ont un effectif avec beaucoup de jeunes de qualité. »

Il faut avouer que le coach monégasque Leonardo Jardim a réussi un très beau travail à l’ASM. Après deux saisons avec un jeu surtout basé sur la défense et des matchs assez ennuyeux, il a fait passer un nouveau cap à son équipe, qui est aujourd’hui celle qui marque le plus en Europe. Ce notamment grâce à une très belle mentalité, des joueurs qui font toujours les efforts pour l’équipe et qui veulent étouffer l’adversaire pour mettre le plus de buts possibles.

Si poste par poste Monaco est loin d’être supérieur au PSG, le club de la principauté a su être plus régulier collectivement. Les Parisiens n’ont pas encore réussi de match complet. Ou du moins à avoir 3 buts d’avance afin de gérer la fin du match. Pendant laquelle Monaco ajoute souvent un but, puisque les remplaçants ont envie d’apporter quelque chose.

L’efficacité est la clef.

Le PSG a fait venir un nouvel entraîneur cet été et avait plus de joueurs concernés par les compétitions cet été (Copa America, Euro et Jeux Olympiques), il est donc normal que le démarrage soit un peu plus difficile. On a vu un grand mieux face à l’OGC Nice dimanche dernier. Déjà quelques matchs aussi, mais la défaite à Montpellier (3-0) le weekend précédent a été un coup d’arrêt.

Il faut maintenant confirmer les progrès aperçus et même faire encore mieux. Notamment dans l’efficacité. C’est la grande force de Monaco pour l’instant. Si l’adversaire a une faiblesse, fait des erreurs, les buts s’enchaînent. Il n’a donc plus l’espoir ou le moral pour revenir. Récemment, Monaco n’a pas réussi à tuer une rencontre tout de suite…Et a fait match nul à Dijon (1-1). Tant que les Parisiens se montreront maladroits, ils auront du mal à se mettre à l’abri. Et les adversaires ne seront que plus combatifs face à la chance qui est laissée de remonter.

 

 

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Adversaires