Restez connectés avec nous
Lorient/PSG (1-2) - Neymar magicien, Ekitike décisif, Mbappé galère, les tops et flops
@Iconsport

Editos

Lorient/PSG (1-2) – Neymar magicien, Ekitike décisif, Mbappé galère, les tops et flops

Ce dimanche soir, le Paris Saint-Germain s’est imposé 1-2 (résumé vidéo Lorient/PSG) contre Lorient au Stade du Moustoir  lors de la 14e journée de Ligue 1 2022-2023. On vous présente les tops et les flops de cette victoire où le PSG a livré une belle performance, même si au niveau de l’efficacité, il y a encore des grandes difficultés.

Tops –

Neymar, le détonateur.

Il n’a pas tout réussi, mais il est clairement le Parisien qui a apporté le plus de danger sur le but lorientais. Sur une pelouse qui semblait lourde, il est un des rares à avoir eu amener du rythme. Neymar a aussi un inscrit un but et délivré une passe décisive sur corner, ce qui compte forcément dans le bilan. Tout comme ses efforts défensifs.

Ekitike décisif.

On ne peut pas dire qu’il est lancé dans sa saison et son aventure parisienne pour enchaîner les grands matchs, il a même manqué de réussite dans ses tirs. Mais il a été décisif pour la 1ere fois au PSG grâce à sa passe décisive pour Neymar. Cela ne peut que lui faire du bien.

Danilo récompensé.

Danilo a vécu des périodes compliquées au PSG, mais il est revenu en pleine forme cette saison. Sur ce match, il revenait d’une blessure musculaire et a continué avec autant d’efforts et de sérénité. Un travail récompensé avec un but sur corner qui est important. C’est un plaisir.

Flops –

Le relâchement en début de seconde période.

C’est un vilain défaut que le PSG n’arrive pas à gommer, il se relâche trop tôt et avec trop peu de maîtrise. Alors il finit par encaisser un but (certes sur un bel enchaînement). Il faudra plus de régularité pour avancer sereinement.

Mbappé, le fantôme.

Certes, la défense lorientaise ne laissait pas beaucoup de place et la pelouse visiblement lourde a gêné plus d’un joueur. Mais beaucoup ont tout de même réussi à s’en tirer avec des choses positives. Elles ont été trop rares pour Mbappé, qui a beaucoup raté. Et ce n’est plus une question de position ou de rôle. Simplement que l’attaquant français est en méforme.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Editos