Restez connectés avec nous
OGCN/PSG - Claude Puel : "Ils ne méritaient pas un tel score"

Ligue 1

OGCN/PSG – Claude Puel : « Ils ne méritaient pas un tel score »

Les Niçois se sont inclinés 3-0 à domicile face au Paris Saint-Germain, Claude Puel s’est confié au micro de BeinSport à la suite de la rencontre et à exprimer quelques regrets pour ses joueurs.

« Il ne faut pas retenir le score. Paris, c’est une parenthèse, un plaisir de jouer cette équipe mais il a été gâché par le scénario du match et par l’expulsion qui y a mis un terme. On a réalisé une très bonne première mi-temps globalement et, sur trois occasions, ils marquent deux buts, plus une expulsion. Je trouve ça très sévère et très dur pour mes joueurs qui avaient réalisé une bonne première mi-temps. Dès qu’on récupérait le ballon, on le ressortait proprement, on avait beaucoup plus de situations de marquer que l’équipe parisienne. Et être mené 2-0 plus une expulsion à la mi-temps, c’était très dur et ce n’était pas conforme, même si on sait très bien que cette équipe est très forte individuellement et collectivement. D’ailleurs, elle l’a confirmée parce qu’il l’a fallu très peu d’occasions pour scorer et faire la différence en première mi-temps. »

L’entraîneur de l’OGC Nice est revenu sur l’expulsion très sévère de Hult en première mi-temps qui a un peu gâché le spectacle et changé la physionomie du match.

« Ce n’est pas à moi de faire les règlements du football, je ne sais même pas si Ibra est en situation de pouvoir marquer ce but mais cela change totalement la physionomie du match et cela ne donne pas la possibilité d’assister à un bon match alors que c’était, je pense, un match agréable à suivre. Cela a mis un terme à ce match et c’était plié pour Paris, il suffisait de garder le ballon, de le monopoliser comme ils savent le faire, sans prendre de risques. Quand on sort, ils nous transpercent pour avoir d’autres situations, c’était devenu injouable alors que notre 1ère mi-temps était très cohérente et qu’on a les meilleures situations. C’est très dur à accepter et je suis très amer pour mes joueurs. Ils ne méritaient pas un tel score et méritaient de faire 90 minutes pleines comme on se l’était promis. »

Il est certain que 90 minutes à 11 contre 11 aurait permis d’avoir un meilleur spectacle et surtout un match plus équilibré et peut-être disputé jusqu’au bout. Le PSG était déjà favori, donc forcément, à 10 contre 11 cela devenait une évidence et le suspens a été presque entièrement anéanti.

Les Niçois ont réalisé une très bonne première demie heure, ce qui n’a pas empêcher les Parisiens d’ouvrir le score, une preuve que les hommes de Laurent Blanc menaient tout de même avant d’être en supériorité numérique.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Ligue 1