Restez connectés avec nous
PSG/OM - Le Collectif Ultras Paris aurait décidé de boycotter le Classico
©Iconsport

Ligue 1

PSG/OM – Le Collectif Ultras Paris aurait décidé de boycotter le Classico

Le Collectif Ultras Paris, principal groupe de supporters du Paris Saint-Germain, avait déjà manifesté sa colère il y a quelques semaines et cela continue depuis la triste élimination en 8e de finale de la Ligue des Champions contre le Real Madrid. Il y a eu notamment des banderoles de protestation, mais aussi des boycotts avec une absence d’encouragements. D’après Le Parisien, cela va continuer ce dimanche lors de la réception de l’Olympique de Marseille en clôture de la 32e journée de Ligue 1 2021-2022 (coup d’envoi à 20h45, diffusion sur Amazon Prime).

« Il nous a été assuré par une source proche du Collectif que ce choc de la 32e journée de Ligue 1 va être boycotté par le groupe de supporters, présent dimanche dans le Virage Auteuil. Une prise de position en discussion depuis des jours au sein du groupe, dont les différentes associations ont pesé le pour et le contre : laisser le contexte épineux autour du club prévaloir, ou quand même soutenir son équipe face à l’ennemi intime ?

Plusieurs anniversaires d’existence de groupes actifs du CUP, prévus ce mois d’avril et en particulier en marge du match, ont également joué dans la balance. Avant que la décision de marquer ce Clasico au fer rouge ne prédomine finalement, presque par dépit. Le ras-le-bol du Collectif devrait se traduire par une absence totale de chants et d’encouragements. »

Rien d’impossible, puisque l’on peut espérer que le journal n’a pas publié une telle information au hasard. Et la colère du CUP est forte, alors peut-être que même ce Classico peut être boycotté. C’est aussi l’occasion d’envoyer un message fort. Même si on peut aussi regretter de voir ce match face au rival sans une belle ambiance, ni les chambrages qui accompagnent normalement une telle affiche. On se méfie tout de même d’une position peut être assurée trop vite par la « source ». Il faudra un communiqué officiel pour avoir des certitudes à propos de cette décision qui fait débat depuis plusieurs jours.

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1