Restez connectés avec nous
Strasbourg/PSG (3-3) - Les notes des Parisiens : il faut que ça change
©Iconsport

Ligue 1

Strasbourg/PSG (3-3) – Les notes des Parisiens : il faut que ça change

Ce vendredi, dans le cadre de la 35e journée de Ligue 1 2021-2022 le Paris Saint-Germain affrontait Strasbourg au Stade de la Meinau. Après un match où les Rouge et Bleu ont joué comme ils savent le faire, sans envie et avec des erreurs régulières, ils font match nul 3-3 (résumé vidéo Strasbourg/PSG), mérité pour les Alsaciens. Voici nos notes des Parisiens.

Gardien –

Gianluigi Donnarumma (4) – Clairement pas exempt de tout reproches sur le premier but, l’Italien ne rassure pas. Il a fait une bonne sortie de la tête sur la première mi-temps. Strasbourg a moins bien joué en seconde mi-temps et il a eu peu de travail à faire mais en toute fin de match, il encaisse deux buts, sur lesquels il ne peut rien mais tout de même.

Défenseurs –

Presnel Kimpembe (5) – Il est clairement trop court sur le premier but, c’est une défense à trois, il est difficile d’imaginer un tel but dans une telle configuration, on se dira que c’est le temps que cela se mette en place. Mais techniquement, il rassure pas vraiment. Heureusement que physiquement il assure. On notera qu’il est très solide dans ses interventions.

Marquinhos (6) – Il a fait une première mi-temps correcte, il n’a pas sorti la grande prestation mais sa qualité permet des relances intéressantes et sa projection vers l’avant fait du bien par moment. Il a eu des petites absences mais globalement il a été présent.

Sergio Ramos (6.5) – Précieux à la relance, il manque encore un peu de caisse. Mais il revient bien. Il s’est lui aussi projeté vers l’avant pour tenter de créer le surnombre et faire sortir les Strasbourgeois. On a hâte de le voir à 100 %, s’il y arrive la saison prochaine. Son jeu de tête et sa présence rassure tout le monde, c’est une évidence.

Milieux –

Achraf Hakimi (6) – Le problème de Hakimi, c’est qu’il reste une promesse. Il déborde peu, il centre peu et finalement fait peu de différence. Il a le niveau mais le jeu parisien cette saison l’a totalement éteint tout au long de la saison. Il va falloir travailler sur la confiance pour la saison prochaine. Il marque un joli but comme un buteur, présent dans les 6 mètres, on aurait aimé voir cela plus souvent. Remplacé par Thilo Kehrer à la 89e minute.

Juan Bernat (6) – Techniquement on ressent l’apport qu’il amène au PSG mais le problème, c’est qu’il n’est pas à 100 %. Sa blessure remonte à plus d’un an et demi et il n’est toujours pas revenu vraiment. C’est inquiétant à ce niveau là. Remplacé à la 81e par Nuno Mendes.

Danilo Pereira (5.5) – Il gère les affaires courantes au milieu, ni plus, ni moins. C’est un joueur besogneux qui est là pour le travail de l’ombre. Seulement, il apporte pas de petit grain de folie nécessaire à toutes les grandes équipes. Mais au moins, il est là, sérieux et respectueux du maillot. Son vrai problème, c’est qu’il joue tout le temps vers l’arrière et ralentit le jeu sans arrêt.

Marco Verratti (7) – Il est tellement seul au milieu de terrain. Il n’a plus d’acolytes. Plus de techniciens avec qui combiner pour accélérer le jeu. Il doit jouer exclusivement vers l’avant mais le bloc Strasbourgeois l’oblige à l’exploit et ce soir on a un bon Verratti mais pas un Verratti exceptionnel. Il joue de malchance à la 75e minute, avec un but contre son camp qui fait encore un but contre le PSG. Cette saison, cela commence à faire beaucoup.

Attaquants –

Lionel Messi (4) – Une première mi-temps quelconque. Le peu d’espaces l’a perturbé. Il reste précieux dans la transmission, il lui manque une peu de folie sur le premier acte. Peu en vue aussi en seconde mi-temps, il aura traversé le match sans folie, ni génie.

Neymar (7) – Avec lui ce n’est pas quitte ou double, c’est quitte et double. Il agace, il fait des mauvais choix mais reste capable d’allumer la lumière quand le jeu parisien est sombre et obscurci par le doute. Il est aussi à la passe pour le second but parisien. Il a des éclairs mais joue parfois trop « facile » et perd des ballons. A corriger. Remplacé par Angel Di Maria à la 87e minute.

Kylian Mbappé (8.5) – Il marque, encore une fois. Bien servi par Neymar, il remet le PSG dans le sens du match, comme souvent. Il fait peur, fait reculer l’adversaire. C’est un poison permanent. En seconde mi-temps, il marque un second but, fais une passe décisive, bref du Mbappé comme on a l’habitude cette saison.

 

Publicités

Derniers articles

Publicité

Autres articles présents dans Ligue 1