Restez connectés avec nous
Heskey choisirait Sancho à Liverpool, même si "Mbappé est un joueur phénoménal"
© Photo Icon Sport

Mercato

Heskey choisirait Sancho à Liverpool, même si « Mbappé est un joueur phénoménal »

Emile Heskey, ancien attaquant de Leicester (1995-2000), de Liverpool (2000-2004) et de l’Angleterre (62 sélections) notamment, a été invité par GentingBet à indiquer quel attaquant il aimerait que Liverpool recrute entre son compatriote Jadon Sancho, ailier de 20 ans du Borussa Dortmund, Kylian Mbappé, joueur de 21 ans du Paris Saint-Germain et de l’Equipe de France. 

« Je choisirais Sancho pour Liverpool, parmi les trois. Mbappé est un joueur phénoménal, qui ne cesse de progresser et qui ne fera que s’améliorer. Il se concentre davantage pour rester régulier, et ce qu’il fait à cet âge est tout simplement phénoménal. C’est difficile, parce que pour Liverpool, vous choisiriez un joueur qui est plus sur le côté que dans l’axe. Je vais être patriotique et dire que Sancho serait formidable, étant un joueur anglais et c’est quelqu’un qui divertit. Je dirais que quelqu’un comme ça serait formidable de prendre l’aile et de terroriser les défenses. », propos relayés par Goal.

On peut comprendre le point de vue d’Emile Heskey, qui est un peu dirigé par le côté « patriotique ». Cela arrive, même quand on veut rester subjectif. Ici, ce pourrait en effet être beau pour l’histoire de Liverpool d’avoir ce jeune talent anglais qui l’aide à gagner des matchs et des titres. Un peu comme cela peut plaire à certains de voir Mbappé, l’un des piliers de l’Equipe de France, briller à Paris.

Quant aux qualités des joueurs, il est indéniable que Mbappé est un attaquant extraordinaire que beaucoup d’équipes aimeraient avoir. Heskey ne râlerait sans doute pas s’il venait à Liverpool. Mais Sancho serait aussi une excellente recrute, car il s’agit sans doute de l’un des grands talents de sa génération. Et il s’habitude déjà au fait de jouer au haut niveau.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato