Restez connectés avec nous
Le PSG "choix du coeur", l'Angleterre ou l'Espagne pour la carrière de Pogba

Mercato

Le PSG « choix du coeur », l’Angleterre ou l’Espagne pour la carrière de Pogba

La rumeur Paul Pogba semble ne jamais vouloir s’arrêter. Tous les joueurs un média associe son nom au Paris Saint-Germain. Pourtant, ce n’est peut-être pas le bon choix, ni pour lui, ni pour le club. Le Parisien a demandé l’avis de certains experts. Et Paris n’apparaît pas comme l’option idéale pour l’actuel joueur de la Juventus de Turin.

Christophe Dugarry, champion du monde 1998 et consultant sur Canal + – « Quel que soit son choix, Paul Pogba ne prend aucun risque puisqu’il suffit de le regarder jouer pour savoir qu’il serait titulaire dans n’importe quel club. Pour moi, le meilleur championnat reste celui d’Angleterre. Chaque semaine, il pourrait affronter Chelsea, Manchester, Arsenal… En Espagne, il n’y a que quatre clubs et, en Italie, c’est également très moyen. Après, il est de la région parisienne, donc le PSG peut être le choix du cœur, même si revenir à la maison peut le perdre s’il ne sait pas mettre des barrières autour de lui. Le fair-play financier empêche le club parisien de grandir trop vite mais ils seront candidats à la victoire en Ligue des champions dans les prochaines années. Donc, tout dépend du projet. Si Paris ne prend que Pogba, cela ne sert à rien. »

Luis Fernandez ancien entraîneur du PSG, consultant pour RMC – « L’Angleterre, il connaît déjà. Et ces clubs (Manchester City et United) ne font plus trop rêver. Revenir en France ? Pourquoi pas, mais en fin de carrière. Pas à 22 ans, alors qu’il doit encore progresser, le championnat français étant du même niveau que l’italien. Au PSG, il serait en concurrence avec Verratti ou Matuidi, qui ont exactement le même profil que lui. Regardez Cabaye. Lorsqu’il évoluait en Angleterre, il était en haut de l’affiche. Et dès qu’il a signé à Paris, entre les blessures et la concurrence, il a régressé. Le PSG ne marquerait pas une évolution dans la carrière de Pogba, ce serait plutôt un statu quo. Je lui conseillerais donc l’Espagne : il a le profil pour jouer au Real ou au Barça. Le Barça est interdit de recrutement jusqu’en janvier. Donc, plutôt le Real. Les Français y ont toujours connu beaucoup de succès. Et même si le Real compte beaucoup de milieux de terrain, aucun n’évolue dans le registre de Pogba. »

S’ils ne sont pas d’accord sur la meilleure destination, Fernandez et Dugarry pensent tous deux que le PSG n’est pas celle qu’il faut. Comme on a dû l’admettre cette saison au moment de rencontrer le FC Barcelone, le PSG n’est pas encore le top européen. Et Pogba peut aspirer à ce qui se fait de mieux. C’est d’ailleurs la grande problématique.

Paris veut être au sommet, pour cela il faut certains des meilleurs joueurs. Mais il faut réussir à les convaincre que leur place n’est pas au Barça, au Real, au Bayern. Dans le cas de Pogba, c’est assez compliqué. La Ligue 1 n’aide pas à faire rêver. Il reste tout de même quelques spécialistes qui ont une préférence pour le PSG

Gérard Houllier, ex-sélectionneur de l’équipe de France, aujourd’hui directeur sportif en charge du foot pour Red Bull – « Cela fait deux ou trois ans que je dis que Pogba a le niveau pour devenir Ballon d’or. Ce n’est pas aujourd’hui que je vais changer d’avis. Où aurait-il intérêt à aller ? J’ai un faible pour le PSG. Dans le milieu à trois, je le verrais bien évoluer en position avancée, à droite ou à gauche, à la place occupée cette saison par Verratti ou Matuidi. Par rapport à ces deux joueurs, Pogba peut exercer une influence très supérieure dans la surface de réparation adverse. Dans cette hypothèse, Verratti pourrait glisser dans l’axe, juste devant la défense. Après, il faut bien avoir conscience que lui et ses conseillers prendront une décision déterminée en grande partie par le critère financier. Le reste, c’est la certitude d’évoluer dans une équipe de très haut niveau et la possibilité de progresser encore. »

Si Pogba est dans le viseur parisien et fait rêver les supporters, ce n’est pas pour rien. Même s’il est difficile de choisir quel joueur devrait laisser sa place, l’international français pourrait certainement être très utile au PSG. Son association avec Verratti fait saliver d’avance.

En Ligue 1, il n’y aurait aucun milieu pour concurrencer celui de la capitale, déjà que c’est très dur de stopper Motta, Verratti et Matuidi. En Ligue des Champions aussi il apporterait. De la technique bien sûr, un certain impact physique, et quelques buts. Le problème c’est que le PSG n’a pas vraiment d’argument en plus par rapport aux autres.

Il aura du temps de jeu, jouera la Ligue des Champions et une belle rémunération l’attend dans tous les clubs. Il n’y a que le coeur peut-être pour le faire venir, si c’est suffisant. Sinon, il faut simplement se tourner vers des dossiers un peu plus simples.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Mercato