Restez connectés avec nous
Mercato - Le point du Parisien sur les dossiers Morroni et Endler, visée par l'OL
©Iconsport

Féminine

Mercato – Le point du Parisien sur les dossiers Morroni et Endler, visée par l’OL

Malheureusement, la très belle saison 2020-2021 réalisée par l’équipe féminine du Paris Saint-Germain n’éloigne pas toutes les inquiétudes autour du mercato. Notamment parce qu’il y a des fins de contrat importantes. Dont Perle Morroni (arrière gauche de 23 ans) et Christiane Endler (gardienne de 29 ans) ce mercredi, Le Parisien a fait le point sur la situation des deux joueuses, avec encore de l’espoir mais aussi une certaine concurrence. Dont celle de l’Olympique Lyonnais pour la portière.

« Morroni semblait en partance pour le Bayern Munich. Fin février, le club bavarois avait même trouvé un terrain d’entente avec la latérale gauche de 23 ans. Mais il n’est plus aussi clair que Perle Morroni porte le maillot du Bayern la saison prochaine. La piste s’est nettement refroidie. Du côté du PSG, on n’a pas dit son dernier mot non plus. Le club parisien continue les échanges dans l’espoir de prolonger. Toutefois, les discussions sont jugées « difficiles » par le board parisien. Outre le Bayern, Chelsea s’est positionné sur la défenseure, qui a gagné en maturité et en expérience depuis plusieurs mois.

L’équation n’est pas simple non plus pour Christiane Endler. En course pour être élue meilleure gardienne du championnat, la Chilienne de 29 ans fait rêver l’Olympique lyonnais. Paris a déjà fait savoir qu’il souhaitait impérativement conserver Endler. »

Des affirmations crédibles, puisque le journal francilien est relativement crédible à propos de la vie de la section féminine du PSG. Il est aussi logique que Morroni et Endler attirent des convoitises tant elles réussissent de très belles choses au PSG. Lequel œuvre évidemment pour les garder, mais il n’y aura rien de simple face à la concurrence.

On espère que le directeur sportif Leonardo saura trouver les bons arguments pour garder ces piliers d’une équipe qui s’installe petit à petit parmi les meilleures d’Europe. Ce serait bien d’avoir cette stabilité pour continuer à construire avec elle. Voir Morroni ou Endler partir serait sans aucun doute une déception. Espérons que le dénouement de ces deux dossier sera positif.

Publicités

Derniers articles

Autres articles présents dans Féminine