Restez connectés avec nous
Neeskens Kebano a pris la bonne décision en quittant le PSG

Anciens

Neeskens Kebano « a pris la bonne décision » en quittant le PSG

Formé au Paris Saint-Germain, Neeskens Kebano (25 ans) est parti dans un transfert en 2013 (à Charleroi) et joue aujourd’hui pour le club anglais de Fulham en Championship (2e division anglaise). Le milieu de terrain s’explique sur son départ du PSG au micro de Football365. 

« Si j’étais resté, on ne sait pas ce qui se serait passé. J’aurais pu jouer plus et me faire une place, ou bien aller de prêt en prêt sans que ce soit concluant. J’ai pris la bonne décision. Aujourd’hui, je ne regrette pas. 

Je suis à l’étranger, je me sens bien. Pour l’instant, je n’ai pas envie de revenir en France. Après, à l’avenir on ne sait pas ce qu’il peut se passer, mais de préférence, je préférerais rester à l’étranger. »

Percer au PSG est loin d’être facile, mais Kebano arrive au moins à avoir un parcours qui lui plaît.

Il est difficile de s’imposer dans son club formateur, encore plus quand il fait partie de ceux qui visent le titre européen. Même pour un grand talent, car il faut convaincre vite et que le joueur est aussi souvent impatient. Kingsley Coman (21 ans) en est le meilleur exemple, insatisfait du temps de jeu qu’on lui proposait et de l’ambiance du vestiaire, l’ailier quitte la capitale en 2014 pour la Juventus de Turin, puis le Bayern Munich sous forme de près un an après, et de manière définitive en 2017. Par contre, il y aussi les cas Alphonse Areola (gardien de 24 ans) et Adrien Rabiot (milieu de 22 an), qui sont désormais titulaires au sein de l’effectif parisien, ou Presnel Kimpembe (défenseur de 22 ans) qui arrive à concurrencer les brésiliens Thiago Silva (33 ans) et Marquinhos (23 ans), au poste de défenseur central.

Passé en Belgique à Charleroi et Genk, Kebano ne regrette pas d’avoir quitté son premier club professionnel. Il a sans doute raison. La concurrence au milieu de terrain n’aurait surement pas permis au joueur issu de Montereau-Fault-Yonne, de s’imposer. Depuis 2016 et sa signature à Fulham, le joueur de 25 ans se sent bien à l’étranger et compte y rester encore longtemps, afin de prendre plus d’expérience et pourquoi pas rêver d’un club plus prestigieux. Il reste du chemin à notre Titi parisien, pour se faire un nom dans l’Outre-Manche, mais il arrive au moins à avoir une carrière qui lui plaît. C’est déjà très bien.

Publicités

Vidéos football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Anciens