Restez connectés avec nous

Anciens

Anciens – Ibrahimovic « L’équipe dans laquelle j’ai signé cet été n’est pas aussi forte que celle que j’ai quitté »

Anciens - Ibrahimovic L'équipe dans laquelle j'ai signé cet été n'est pas aussi forte que celle que j'ai quitté

En marge du 11e Ballon d’Or suédois de sa carrière, Zlatan Ibrahimovic (35 ans) s’est confié auprès de Aftonbladet. Il y évoque notamment son choix de rejoindre Manchester United cet été, bien que l’équipe ne soit « pas aussi forte » que le Paris Saint-Germain, où il était depuis l’été 2012. 

« José Mourinho (coach de Manchester United, ndlr) a-t-il été décisif dans ma décision? Clairement. L’équipe dans laquelle j’ai signé cet été n’est pas aussi forte que celle que j’ai quitté, mais quand Mourinho a appelé la décision était simple. Je suis venu sans problème, tout ce que nous devions décider c’était le moment où je serais présenté comme un joueur de Man U. Le reste, la partie financière, n’était pas difficile.

Il s’agissait d’un grand défi et je ne dis jamais non à un défi. C’est ce que je voulais: venir dans l’un des plus grands clubs du monde, qui a eu quelques difficultés et n’a pas gagné ces derniers temps, et essayé la Premier League. C’est ça le défi. »

Ibrahimovic avait déjà côtoyé José Mourinho à l’Inter de Milan (2008-2009) et les deux hommes n’ont depuis jamais caché l’admiration qu’ils ont l’un pour l’autre. Et même leur volonté de travailler à nouveau ensemble. Il n’est donc pas très surprenant que le Suédois ait répondu positivement à l’appelle de Mourinho. Surtout que c’était l’occasion pour lui de défier la Premier League, où il n’avait encore jamais joué. Et de nombreux consultants sportifs étaient curieux de voir s’il pourrait s’y imposer, avec de nombreux doutes compte tenu de son âge. S’il ne peut pas remporter la Ligue des Champions, Zlatan se devait au moins de dissiper ces doutes, s’il y arrive. Même si cela impliquait d’aller dans un club moins fort que celui où il était. C’est d’ailleurs certainement la première fois que le Suédois dit vraiment du bien du PSG depuis son départ.

Et Ibrahimovic a en tête d’aller ensuite aux Etats-Unis pour « conquérir » un autre continent, alors qu’il a déjà fait « comme Napoléon » en Europe.

« C’est une immense option pour moi. Pour le football et tout le reste. Je peux m’imaginer conquérir les Etats-Unis comme je l’ai fait en Europe. Beaucoup de personnes restent à un endroit durant leur carrière, mais j’ai voyagé comme Napoléon, en conquérant tous les pays où j’ai mis les pieds. Alors peut-être que je devrais faire ce que Napoléon n’a pas fait et traverser l’Atlantic afin de conquérir les Etats-Unis aussi. »

Une déclaration avec le style habituel de Zlatan, qui n’hésite jamais à se comparer aux plus grands. D’habitude cela reste dans le football, mais on sait que le géant suédois n’a que très peu de limites. Et il a en effet un profil qui pourrait beaucoup plaire aux Etats-Unis, avec des gestes spectaculaires, un fort caractère et un sens de la punchline.

 

Publicités

 

Articles récents

Autres articles présents dans Anciens