Restez connectés avec nous

Autour du PSG

Beye « Le résultat pré-domine…Neymar, s’il est intelligent, il n’en voudra pas à Tuchel »

Beye "Le résultat pré-domine...Neymar, s'il est intelligent, il n'en voudra pas à Tuchel"

Dimanche soir lors du Canal Football Club, le match nul 2-2 du Paris Saint-Germain contre le Real Madrid mardi dernier (5e journée de Ligue des Champions) a été un grand sujet de discussion. L’occasion pour l’ancien professionnel devenu consultant Habib Beye de donner son avis sur la performance parisienne et la gestion de Neymar (attaquant de 27 ans), qui a commencé sur le banc.

« Le contenu, on peut ne pas être rassuré. Mais pour moi, le résultat pré-domine. Rappelez vous avec Unai Emery, ils sont exceptionnels pendant 80 minutes et après ils explosent. Et on a fustigé le coaching d’Emery. Le PSG n’y est pas dans l’intensité et la technique face à un excellent Real Madrid et il ne perd pas. Si je suis Tuchel, je me dis ‘okay, le contenu n’est pas bon, mais malgré tout je ne perds pas’. Mais oui, il y a un petit rappel à l’ordre avec les ingrédients à mettre.

Beye « S’il est titulaire et qu’il se pète, Tuchel fait le pire des choix. »

Neymar ?

S’il est intelligent…Il a été absent 5 semaines. S’il est titulaire et qu’il se pète, Tuchel fait le pire des choix. Il avait des joueurs en forme et Neymar est entré ensuite. S’il est intelligent, il ne lui en voudra pas. Il faut faire des choix. En 8e de finale, il sera titulaire il n’y a pas de question sur sa qualité. »

Il est évident que l’on attend de l’équipe du PSG d’afficher plus de maîtrise et de solidité, même face à un grand d’Europe. Paris ne peut pas toujours dominer, il y a des soirs de moins bien, mais là les Parisiens ont été trop loin du grand niveau de la Ligue des Champions. Cet effectif a les qualités pour faire mieux. Il y a encore du travail à fournir dans l’effort collectif et les automatismes pour y arriver. C’est mieux de s’en rendre compte maintenant plutôt qu’en 8e de finale. Au PSG de bien s’en rappeler et de tout faire pour avancer. Il faut noter aussi qu’en était loin de son meilleur niveau le PSG a su s’accrocher pour aller chercher un 2-2 à Madrid. C’est aussi le signe d’une certaine abnégation et une capacité à inquiéter n’importe qui.

Quant à Neymar, on ne peut qu’espérer que Beye a raison. Bien sûr que le Brésilien préfère être titulaire, mais il doit savoir admettre qu’il n’était pas prêt. Surtout avec d’autres joueurs qui étaient a priori en forme. C’est lui de travailler maintenant pour enchaîner les matchs et retrouver une place qui est presque impossible de lui prendre s’il est en pleine forme.

Publicités

Vidéos Football

 

Articles récents

Autres articles présents dans Autour du PSG