Restez connectés avec nous
Bitton évoque les "débuts plus que prometteurs" Pochettino et des tendances dans l'équipe

Autour du PSG

Bitton évoque les « débuts plus que prometteurs » Pochettino et des tendances dans l’équipe

Depuis ce début d’année 2021, Mauricio Pochettino, 48 ans, est le nouvel entraîneur du PSG. S’il n’est jamais simple de prendre une équipe en cours de championnat, l’Argentin semble faire avancer les joueurs vers sa philosophie. Il a déjà entraîné 3 matchs qui ont livré certaines vérités sur ce que devrait être le PSG version Pochettino. Pour donner de la confiance, la victoire mercredi lors du Trophée des Champions, 2-1 contre l’olympique de Marseille, est idéale. En 13 jours, il a beaucoup travaillé et apporte petit à petit ses préceptes dans son vestiaire. Dans sa chronique quotidienne sur France Bleu Paris, Stéphane Bitton abonde dans ce sens. Pour lui, les schémas s’éclaircissent en même temps que l’équipe type semble se dessiner.

“C’est un début plus que prometteur, et Pochettino semble avoir donné quelques tendances. »

Ce qui est sûr avec Pochettino, c’est qu’il est un entraîneur avec des idées très marquées. Il sait où il va et cela se voit depuis son arrivée. Il n’essaye pas d’imposer son style d’un seul coup, il prend le temps et avance ses pions petit à petit. Dans les premiers matchs, on a pu constater quelques petits changements par rapport à son prédécesseur, notamment avec un changement tactique. En effet, « Poche » est un adepte du 4-2-3-1 et sa philosophie offensive colle parfaitement avec ce schéma. Les joueurs semblent ravis, on l’a encore vu lors de la célébration après la victoire dans le Trophée des Champions. Les déclarations des joueurs aussi ne trompent pas. Le feeling à l’air bon avec le groupe. Pochettino implique tout le monde et certains joueurs ont clairement élevé leur niveau de jeu.

Bitton « Pour l’avant-centre, il a choisi, c’est son compatriote Mauro Icardi »

« pour l’avant-centre, il a choisi, c’est son compatriote Mauro Icardi. Il n’a pas attendu longtemps pour le remettre dans le bain et il a bien fait. Moise Kean est encore jeune, il sera le deuxième choix. Au milieu de terrain, la tendance pour accompagner Marco Verratti, c’est Leandro Paredes pour sa solidité et sa technique et Ander Herrera pour sa participation aux taches défensives. Je pense que ce sera l’option choisie par Pochettino. Derrière il y a des solutions, Idrissa Gueye, Danilo Pereira, ça tient la route aussi. Quid de Rafinha ? Il sera peut-être en charge de créer quand Verratti ne sera pas là. Il y a un perdant : Draxler, qui, comme Kehrer, avait la cote auprès de Tuchel.”

Bitton avance des tendances lorsqu’il aborde les joueurs « types » que Pochettino devrait utiliser. Mais il semble plus difficile de d’être parfaitement sûr des intentions de l’entraîneur argentin tant il essaye de maximiser les atouts de chacun de ses joueurs. Mais comme le dit Bitton, Mauro Icardi, attaquant de 27 ans, a marqué des points, il est argentin, et son profil plaît au nouvel entraîneur. Bitton souligne que Pochettino n’a pas traîné pour l’installer titulaire dans son 11 et l’on voit mal ce qui pourrait faire changer cela. L’autre constatation vient du super match de Leandro Paredes au milieu de terrain contre l’OM. L’Argentin de 26 ans a une nouvelle fois fait parler sa « grinta » et sa finesse technique. Il pourrait enfin, si Pochettino lui maintient sa confiance, devenir un joueur important pour le PSG.

Au milieu pour l’accompagner tout semble plus compliqué à analyser. Quid du positionnement de Marco Verratti, milieu de 28 ans ? Le petit hibou est il voué à garder sa place de numéro 10 ou va t’il être amené à évoluer plus bas comme il en a l’habitude. Si Verratti est aligné plus bas, on se retrouve avec un milieu Verratti/Paredes qui aurait de l’allure. Mais Pochettino a montré qu’il comptait aussi sur les autres joueurs, Ander Herrerra, Idrissa Gueye et Danilo Pereira (milieux de 31, 31 et 29 ans) qui auront l’opportunité de se montrer. La tendance se dessine et Bitton a raison de mettre en avant les joueurs qui ont performé, mais cela ne fait que 13 jours que le technicien argentin est arrivé. Et s’il parait clair, qu’offensivement une équipe se dégage, le milieu de terrain pourrait ne pas avoir encore révélé toutes ses vérités.

Pour les cas Thilo Kherer (défenseur de 24 ans) et Julian Draxler (milieu offensif de 27 ans), les choses ne sont pas aussi claires que le laisse entendre Bitton. Le défenseur n’est pas en confiance et n’a pas pu trouver son rythme de croisière avec le nouvel entraîneur. Il semble acquis qu’il ne jouira pas de la même confiance que sous Thomas Tuchel. Pour Draxler, les choses sont un peu différentes. Il n’était pas vraiment un élément fort des équipes sous l’ancien entraîneur. Il a même été utilisé essentiellement à un poste qui n’est pas le sien. Pochettino voudra peut-être le relancer, si sa situation contractuelle évolue. Parce que l’on sait que Pochettino fait progresser ses joueurs tout en leur donnant un maximum de confiance. Les prochains choix de « Poche » seront scrutés et on y verra un peu plus clair lorsqu’il disposera de tout son effectif en pleine possession de ses moyens.

Retrouvez ici notre Podcast à propos du match PSG/OM.

 

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG