Restez connectés avec nous
Chaudel "QTA ? C’est aussi de l’escroquerie que de faire une évaluation à 123.000 euros de ce contrat"

Autour du PSG

Chaudel « QTA ? C’est aussi de l’escroquerie que de faire une évaluation à 123.000 euros de ce contrat »

L’accusation vendredi de Mediapart, qui affirme que le Paris Saint-Germain a trichĂ© financièrement en Ă©tant couvert par l’UEFA, tient notamment sur le fait que son contrat avec QTA a Ă©tĂ© Ă©valuĂ© Ă  123 000 euros par saison au lieu du 200 millions qui a Ă©tĂ© mis dans l’accord avec le PSG (avant d’ĂŞtre dĂ©cotĂ© en 2014 Ă  100 millions euros et cette annĂ©e encore par l’instance europĂ©enne). Mais cette estimation n’a aucun sens selon Vincent Chaudel directeur marketing chez Wavestone et spĂ©cialiste en conseil dans le secteur du sport stratĂ©gie, organisation, marketing, communication). Il l’a expliquĂ© sur Europe 1.

« La notoriété du pays du Qatar a explosé ! Si QTA avait dû développer et atteindre ce niveau de notoriété en achetant de la publicité de façon classique, ils auraient mis probablement plus que 200 millions d’euros sur la table ! Pour QTA, c’est une bonne affaire et pour le PSG, c’est un bon contrat.

on ne parle pas de la mĂŞme chose.’

Si on évalue ce contrat au regard d’une autre prestation de services qui s’appelle le sponsoring, bien évidemment qu’on n’obtient pas les mêmes éléments de comparaison. Octagon arrive à 123.000 euros au lieu de 200 millions, on est juste dans des proportions ridicules et on se doute bien que ce n’est pas de la surévaluation mais de l’escroquerie. Et c’est aussi de l’escroquerie que de faire une évaluation à 123.000 euros de ce contrat. Ce n’est pas possible, on ne parle pas de la même chose. »

Le PSG a très bien expliquĂ© sa position, avec le fait que ce contrat le liant Ă  QTA n’est pas du « sponsoring ». Mais plutĂ´t du « nation branding ». Il faut donc le considĂ©rer la bonne manière pour rĂ©ussir Ă  le juger. Visiblement, l’idĂ©e d’Octagon est passĂ©e Ă  cĂ´tĂ©. Le Qatar est pourtant bien associĂ© au PSG, que ce soit par ses supporters ou ses dĂ©tracteurs. 200 millions d’euros, c’Ă©tait peut-ĂŞtre un peu de l’abus. Mais 123 000 euros, c’est incomprĂ©hensible. Il faut faire attention avant de tirer des conclusions et jugements. Pour le moment, le PSG est considĂ©rĂ© dans les règles par les diffĂ©rentes instances. C’est le point Ă  retenir.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG