Restez connectés avec nous
Dhorasoo soutient Adrien Rabiot "Je ne comprends même pas pourquoi il a été écarté"

Autour du PSG

Dhorasoo soutient Adrien Rabiot « Je ne comprends même pas pourquoi il a été écarté »

Dans les colonnes du Parisien, Vikash Dhorasoo, ancien joueur passé par la case Paris Saint-Germain, a tenu à apporter son soutien à Adrien Rabiot, milieu de 23 ans francilien. Ce dernier refusant de prolonger avec son club formateur, il est écarté des terrains jusqu’à nouvelle ordre. Une sanction sur laquelle s’est insurgé Dhorasoo.

« Je ne comprends même pas pourquoi Adrien Rabiot a été écarté. Dans un autre métier, ça s’appelle mettre quelqu’un au placard. Je ne pense pas que ce soit autorisé et ça peut être assimilé à du harcèlement psychologique. Cela porte atteinte à l’intégrité de la personne. Et puis c’est dommage, le PSG a un joueur, va le payer, et le laisser à la maison au lieu de l’utiliser, alors qu’il est très bon. Rabiot met en danger tout un système. Le football fonctionne sur les transferts. Si les joueurs partent en fin de contrat, il n’y a plus de système. »

« On ne peut lui faire aucun reproche. »

« Mais il a le droit d’aller au bout d’un contrat. On ne peut lui faire aucun reproche, à part s’il est mauvais. Les supporters peuvent le trouver ingrat, mais ce n’est pas marqué dans les règlements du football qu’un joueur doit avoir de la gratitude pour son club. Cette histoire, c’est le patron face à un salarié. J’ai été joueur de foot, je ne serai jamais un patron, je serai toujours du côté du salarié. Evidemment je défends bec et ongles Adrien et je l’encourage », a expliqué Dhorasoo.

Après un premier son de cloche signé Alain Roche que nous vous avons relayé ce matin sur notre site, on a désormais le droit à son opposé avec l’avis très tranché de monsieur Vikash Dhorasoo. Son analyse reste cohérente, néanmoins, il occulte totalement les intérêts qui sont ceux du PSG dans cette histoire ainsi que l’attitude d’Adrien Rabiot envers son club formateur. Certes, il n’y a pas un contrat disant qu’il faut respecter au maximum les institutions ou les personnes qu’on croise dans la rue mais cela reste tout de même le minimum.

Rabiot ne veut plus faire parti du projet parisien alors que Nasser Al-Khelaïfi, président rouge et bleu, a toujours tout fait pour le mettre dans les meilleures conditions ? Il ne portera donc plus le maillot du PSG et si le fait de ne pas jouer durant six mois le tracasse tant que cela, la porte reste grande ouverte pour qu’il parte cet hiver. Dans cette affaire, les torts restent partagés mais chacun défend ses intérêts et dans ce cas de figure, Rabiot savait très bien à quoi s’en tenir. En outre, le club de la capitale reste également dans son bon droit tant que sa décision reste uniquement sportive : le joueur pourra continuer de jouir des infrastructures du club, cela reste donc dans la légalité.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG