Restez connectés avec nous
Garibian revient sur l'erreur de Karim Abed durant PSG/Rennes "Il y a eu une surprise, une forme d’aberration"

Autour du PSG

Garibian revient sur l’erreur de Karim Abed durant PSG/Rennes « Il y a eu une surprise, une forme d’aberration »

Le 27 janvier dernier, le match entre le Paris Saint-Germain et le Stade Rennais (4-1, 22e journée de Ligue 1) a été marqué par une décision arbitrale particulièrement surprenante. En effet, M’Baye Niang (attaquant rennais) a réalisé un tacle très dangereux sur le défenseur parisien Thilo Kehrer (22 ans) et n’a eu qu’un carton jaune. Cela alors que l’arbitre Karim Abed a été appelé par les assistants à la vidéo à regarder les ralentis. Mais il n’a pas changé d’avis alors que le rouge était évident. Lors du Late Football Club sur Canal+, Pascal Garibian, Directeur technique de l’arbitrage à la Fédération Française de Football, est revenu sur ce moment étrange.

Le joueur avait des traces sur les chaussettes, il est resté sur place. Et, il s’est pollué complètement et devant l’écran, il n’avait pas cette lucidité qui est nécessaire pour voir les images. Il était déjà pratiquement convaincu de ne pas modifier sa décision. Et le VAR, qui était tellement convaincu qu’il allait changer sa décision comme en plus Karim quand il a fait demi-tour, au bout de 10-15 secondes de visionnage, il est retourné sur le terrain et il n’a pas communiqué avec l’assistant vidéo. Il y a eu une surprise, une forme d’aberration, de sidération.

« Tout doit être fait pour que l’arbitre ouvre les yeux. »

Le protocole, c’est l’arbitre central qui est le dernier décisionnaire. Le VAR doit lui mettre des images et des éléments d’informations qui doivent lui permettre de prendre la bonne décision. L’arbitre du VAR, n’est pas obligé de lui donner sa position sur l’action. Aujourdhui, on a convenu que tout doit être fait pour que l’arbitre ouvre les yeux, retrouve la lucidité et que ce genre de chose n’arrive plus. Mais effectivement, c’est une erreur.”, a déclaré Garibian.

Clairement, Karim Abed a eu un moment où il s’est perdu durant ce match. Il n’a pas su, ou pas voulu, admettre son erreur. Pourtant, elle était excusable. Cela peut être très difficile de juger un tacle en direct. C’est justement pour cela que la vidéo a été ajoutée au football. Mais il faut alors que l’arbitre utilise cette aide. Là, Abed est passé à côté. C’était d’autant plus agaçant sur le moment que ce n’était pas la première fois en quelques matchs qu’un Parisien subissait un tacle dangereux et sous-sanctionné. Au moins, l’arbitre a eu le bon geste de s’excuser ensuite. Mais si on préfère toujours que la rencontre soit bien arbitrée.

Publicités

Vidéos Football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG