Restez connectés avec nous
Le Parisien évoque les chantiers de Pochettino au PSG et notamment le jeu
©Iconsport

Autour du PSG

Le Parisien évoque les chantiers de Pochettino au PSG et notamment le jeu

Il faut encore attendre pour une communication officielle du Paris Saint-Germain, mais très prochainement Mauricio Pochettino devrait prendre la place de l’entraîneur Thomas Tuchel, licencié mercredi soir. Alors Le Parisien s’est déjà tourné vers les « chantiers » de l’Argentin à Paris. Le quotidien évoque « Une identité de jeu, vite !« , « Grimper enfin les sommets« , « Apprivoiser ses stars« , « L’urgence de vider l’infirmerie » et « Le fil de la communication à retisser« . Le plus intéressant dans le détail étant le premier point, alors que l’on voit assez vite ce que l’ancien joueur du PSG (2001-2003) et coach de Tottenham (2014-2020) doit faire pour le reste (aller au bout de la Ligue des Champions, gérer son groupe, éviter les blessures et retrouver un échange plus positif).

« Sa philosophie de jeu est connue, calquée sur les principes théorisés par Marcelo Bielsa. L’Argentin, de 17 ans son aîné, l’a dirigé à l’Espanyol Barcelone comme en sélection nationale avec laquelle le nouvel entraîneur du PSG compte 20 capes. Comme son mentor, il aime ressortir le ballon par l’arrière, le pressing intense, un volume de courses important pour un jeu offensif et un style plein de grinta. Même s’il n’est figé dans aucun système, c’est en 4-2-3-1 qu’il est parvenu en finale de la Ligue des champions 2019, son plus haut fait d’armes jusqu’à maintenant. Les Parisiens vont donc réapprendre à courir, eux qui ont laissé un souvenir souvent statique lors de cette première phase de Ligue des champions où ils accomplissaient moins de kilomètres que leurs adversaires.

«  Ils connaissent la règle s’ils veulent en être : suer, suer et encore suer. »

Avec Pochettino, le PSG revient à un vieux poncif du football : la star doit être l’équipe et non les individualités alors que le PSG n’était devenu que cela ces derniers temps. Le nouveau coach possède un gros mois pour trouver les hommes adaptés à ses idées. La principale révolution va concerner le milieu de terrain où ils risquent d’être très nombreux pour deux places si aucun n’est vendu cet hiver. Ils connaissent la règle s’ils veulent en être : suer, suer et encore suer. »

Avec Bielsa comme Mentor, Pochettino ne peut que prôner un jeu plein d’intensité et d’efforts, avec un style tourné vers l’offensif. Ce qui est tentant sur le papier, mais il reste à réussir à le mettre en place au PSG avec les ego de chacun. Car ses prédécesseurs Unai Emery et Thomas Tuchel sont aussi venus avec des idées offensives, un grand pressing et un collectif fort pour des résultats finalement décevants puisque le jeu a été irrégulier et le collectif difficile à mettre en avant.

Il y a de belles promesses avec l’Argentin, un ancien du PSG qui clame depuis longtemps l’envie de revenir un jour au club pour être son entraîneur. Alors on espère que tout se passera bien et que l’histoire sera belle pour lui à Paris. Mais il ne faut pas oublier de mesurer cet enthousiasme. Surtout que Pochettino a comme difficulté de devoir vite mettre sa philosophie en place puisqu’il arrive dans une saison lancée. Cela avec un calendrier particulièrement chargé, une préparation qui restera minimale et des blessés qui ne seront pas tous revenus à la reprise de l’entraînement.

Retrouvez ici notre podcast à propos du départ de Tuchel et de l’arrivée de Pochettino.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Vidéos PSG

Autres articles présents dans Autour du PSG