Restez connectés avec nous
Le procès pour régler le litige entre Ben Arfa et le PSG aura lieu le 8 avril, indique Le Parisien

Autour du PSG

Le procès pour régler le litige entre Ben Arfa et le PSG aura lieu le 8 avril, indique Le Parisien

Le passage d’Hatem Ben Arfa au Paris Saint-Germain de 2016 à 2018 est indéniablement un échec. Mais en plus, cette histoire désagréable se prolonge avec le milieu offensif de 32 ans aujourd’hui au Stade Rennais qui a saisi le tribunal des Prud’hommes et réclament environ 8 millions d’euros au club pour les différents préjudices subis. Le Parisien indique ce mardi matin que le procès a été fixé au lundi 8 avril prochain.

« L’audience a été fixée au lundi 8 avril. Elle permettra de régler le litige qui impose l’international français (15 sélections, 32 ans) désormais sous les couleurs du Stade Rennais, à son ancien employeur.

« Ils estiment que l’attaquant a été victime lors de son passage à Paris d’une discrimination fondée sur des critères extra-sportifs. »

Mis à l’écart des matchs du PSG entre avril 2017 et la fin de son contrat en juin 2018, Ben Arfa et ses conseillers demandent entre 7 et 8 M€ d’indemnités au club de la capitale. Ils estiment en effet que l’attaquant a été victime lors de son passage à Paris d’une discrimination fondée sur des critères extra-sportifs. Le bannissement dont il a été l’objet a eu des conséquences financières puisqu’il n’aurait pas bénéficié des primes associées aux quatre titres remportés par le PSG lors de la saison 2017-2018. »

Difficile de se prononcer sur ce cas puisqu’il la justice n’est pas dans notre spécialité, cependant, on peut trouver la réclamation de Ben Arfa plutôt osée. Comment peut-il prouver que sa mise à l’écart ne résidait pas sur des critères sportifs ? Il est arrivé hors de forme, a mis énormément de temps à bien se mettre au travail et n’a rien apporté. Il est aussi compliqué de « plaindre » le Rennais. Sur sa seconde saison à Paris, il lui a été expliqué qu’il ne rentrait pas dans les plans du coach et le joueur a eu des opportunités pour partir. Mais Ben Arfa a préféré rester et a touché un joli salaire, même sans les primes.

Publicités

Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG