Restez connectés avec nous
Mediapart accuse le PSG de discrimination ethnique au sein de sa formation

Autour du PSG

Mediapart accuse le PSG de discrimination ethnique au sein de sa formation

Ce jeudi, le Paris Saint-Germain est encore concerné par les Football Leaks. Après une accusation tricherie financière couverte par l’UEFA et les négociations avec l’attaquant Kylian Mbappé lors de son arrivée en 2017, le club de la capitale voit son système de sélection en formation être pointé du doigt. Dans les informations de Mediapart, relayés par Le Parisien, il est question d’une discrimination ethnique

« Une case (dans le dossier avec les caractéristiques des joueurs, ndlr) permettait de renseigner un des quatre choix suivants : ‘Français’, ‘Maghrébin’, ‘Afrique noire’ et ‘Antillais’. Des centaines de fiches auraient ainsi été remplies pendant des années par les personnes chargées au niveau national de sillonner les compétitions de jeunes pour le compte du PSG.

(…) Le 24 mars 2014 se tient ainsi une réunion de sept personnes en charge de la formation et du recrutement autour de Marc Westerloppe, responsable de la cellule de recrutement du club sur l’ensemble du pays sauf l’Ile-de-France. (…)

Des propos gênants non-sanctionnés.

Selon le rapport interne de la réunion publiée par Mediapart, Westerloppe déclare : ‘Il y a un problème sur l’orientation du club, il faut un équilibre sur la mixité, trop d’Antillais et d’Africains sur Paris. Si le recrutement a été ouvert au national, c’est dommage de retrouver les mêmes profils qui sont déjà sur Paris, c’est une demande de la direction.’

Au terme d’un entretien préalable avec Jean-Claude Blanc, le 27 juin, le cadre parisien estime les accusations contre lui ‘fausses, malveillantes et stupides’. Selon Mediapart, le club ‘décide de prendre son parti et communique en interne sur le fait que les termes du compte rendu ne reflètent pas la pensée du salarié’. Marc Westerloppe n’écope d’aucune sanction. Il restera en place jusqu’en janvier 2018. »

Comme dans tous les dossiers des Football Leaks, on appelle à la prudence avant de tirer des conclusions et jugements. Il y a déjà eu beaucoup de démentis et les parties accusées ont le droit de s’expliquer. On se permet aussi de dire qu’il est normal dans le recrutement et la formation de chercher différents profils. Par contre, on ne peut pas se baser seulement sur les origines pour décider de prendre un joueur ou non. Il faudrait savoir comment la sélection a vraiment été faite et ce que le PSG peut dire de ce dossier. Et même s’il y a pu avoir une discrimination de certains, il ne faut pas directement s’en prendre à tout le club.


Vidéos football

 

Derniers articles

Autres articles présents dans Autour du PSG